Sointula, localité non constituée de la Colombie-Britannique; population 594 (recens. 2006), 646 (recens. 2001); située sur la rive sud de l'île Malcolm, entre l'île de Vancouver et la partie continentale de la Colombie-Britannique, dans le district régional de Mount Waddington. En 1901, un réfugié politique finlandais, Mattii Kurikka (1862-1915), y fonde une colonie utopique. Sointula, qui signifie « harmonie », se présente comme une entreprise privée vivant du travail forestier, de la pêche et de l'agriculture. Dès 1902, Sointula compte 127 habitants; on y exploite une scierie. Toutefois, la prospérité se fait attendre. En 1903, un incendie de la salle communautaire fait onze victimes et détruit la plupart des fournitures et des registres de la communauté. Dès 1905, la colonie se dissout. Un petit nombre d'habitants y demeurent, mais ils renoncent à leur idéal socialiste. Aujourd'hui, il ne reste que quelques descendants des premiers colons, et la collectivité, autrefois exclusivement de langue finnoise, parle surtout l'anglais. Depuis 1905, la majorité de la population vit de la pêche et de l'exploitation forestière. L'île Malcolm abrite quelques petites entreprises, notamment d'écotourisme. Plusieurs artistes y ont également élu domicile.

De nos jours, on y trouve le plus vieux magasin coopératif de la province ainsi qu'un musée. Quelques bâtiments datent des premiers temps de la colonie, comme la salle de l'« Ordre des Finlandais », une caserne de pompiers et une école. Un transbordeur de passagers et de voitures de la province relie PORT McNEILL et ALERT BAY à Sointula.