Shelton L. Brooks. Auteur-compositeur, pianiste, comédien, acteur (Amherstburg, près de Windsor, Ont., 4 mai 1886 - Los Angeles, Cal., 6 sept. 1975). Enfant, Brooks joue de l'orgue et du piano à la maison et fréquente l'Église épiscopale méthodiste Nazery African de son père qui est prédicateur. La famille s'installe aux États-Unis en 1901. Bien qu'il n'ait aucune formation officielle en musique, Brooks commence à jouer comme pianiste de ragtime dans des clubs de Détroit et de Chicago. Après une période comme porteur à bord d'un train, il fait une tournée aux États-Unis et au Canada à titre de comédien lors de circuits de variétés aux théâtres Keith et Orpheum. Il joue dans le groupe Jazz Hounds, dirige un orchestre à Chicago et avec les Blackbirds de Lew Leslie, il joue pour le roi George V dans le cadre d'une tournée européenne en 1923.

La première composition de Brook ayant remporté un succès est la chanson « Some of These Days » (1910). Il a écrit d'autres succès, notamment « Walkin' the Dog » (1916) qui a inspiré une danse populaire et « Darktown Strutters' Ball » (1917). Toutes les trois restent des classiques du jazz. Brooks a également écrit pour Al Jolson « You Ain't Talkin' To Me » et « Honey Gal ». Plusieurs de ses chansons ont été présentées en variétés. Ses compositions ont été enregistrées par les Six Brown Brothers, l'Original Dixieland Jazz Band, Louis Armstrong, Sophie Tucker, le 369e groupe d'infanterie Lieutenant James Reese d'Europe, ainsi que des pièces plus récentes.

De 1921 à 1926, pour Okeh, Brooks a enregistré à titre de comédien, de chanteur et d'accompagnateur au piano. Interprète en direct polyvalent, il s'est présenté sous des titres divers (chanteur, comédien, maître de cérémonies, pianiste) lors de revues et de spectacles mettant en scène des Noirs dans plusieurs villes des États-Unis. Sur Broadway, il a été vu dans Plantation Revue (1922), Dixie to Broadway (1924) et Brown Buddies (1930-1931). Il a eu une émission à la radio de CBS en 1930. Comme acteur, Brooks était connu pour ses imitations du comédien antillais Bert Williams; il a également figuré dans des films de 1939 à 1945. Il s'est joint aux Blackouts de Ken Murray (1949) et a continué à jouer à l'occasion jusque dans les années 1970. Brooks a reçu une distinction de l'ASCAP en 1940. Au cours de ses dernières années, il a vécu à Fontana en Californie.