Groupe reggae formé en 1981 à Kitchener, Ont., par Errol Blackwood (voix, guitare basse) et Rupert « Ojiji » Harvey (voix, guitare, saxophone alto) qui avait fait partie des groupes reggae Crack of Dawn et Inner Fire à Toronto. Eric Walsh (guitare), Hal Duggan (claviers) et Raymond Ruddock (batterie) participèrent également au groupe à ses débuts. L'ensemble publia lui-même son premier album, Rock You High, en 1982, réédité par WEA (25-02021) en 1983. Jam Session (WEA 25-04551), où le percussionniste Tony King s'ajouta au groupe, suivit en 1984. Harvey (paroisse de Clarendon, Jamaïque, 9 février 1955), assuma la direction lorsque Blackwood quitta Messenjah après Jam Session pour entreprendre une carrière de soliste. Pour son troisième micr., Cool Operator (1987, Version VLP-001), Harvey, Duggan et Walsh enregistrèrent en compagnie de Charles Sinclair (guitare basse), Haile Yates (percussion) et Crash Morgan (batterie). Donovan Black remplaça Morgan pour Rock & Sway (1990, Kick Up KUCD-100). Établi à Toronto à partir de 1985, Messenjah a fait de nombreuses tournées au Canada et aux États-Unis et il s'est produit en Jamaïque (notamment à Reggae Sunsplash, 1985). Le groupe s'est acquis une réputation internationale comme un des ensembles de reggae les plus influents à l'extérieur de la Jamaïque. On le voit dans le long métrage amér. Cocktail (1988) dont il a signé une partie de la bande sonore. Les chansons de Messenjah sont dans un style reggae progressiste et dynamique épicé de funk, pop, rap, dub et rock; parmi les plus populaires, citons « Arrested », « Rock You High », « Jam Session », « Cool Operator », « Crazy » et « Could It Be I'm Falling in Love? ». « Crazy », un exemple typique, contient des harmonies vocales caressantes dans le style « soul » amér. ainsi qu'une section rap, sur fond de rythme reggae très peu agressif.