Le para-hockey est mis au point par trois Suédois à Stockholm, en 1961, sur une patinoire extérieure. Il arrive Canada en 1980 et y connaît une croissance rapide. En 1983, un premier tournoi national est tenu. Dix ans plus tard, Hockey sur luge Canada est créé afin de promouvoir et de coordonner le sport d’un océan à l’autre. En 1994, le Canada envoie sa première équipe de hockey sur luge aux Jeux paralympiques d’hiver à Lillehammer et gagne une médaille de bronze. L’équipe remporte encore le bronze aux Championnats du monde en 1996 et elle décroche l’or en 2000.

L’équipe doit toutefois attendre 2006, aux Jeux de Turin en Italie, pour décrocher l’or paralympique après une finale où elle affronte l’équipe norvégienne. Après une défaite de 1 à 4 contre la Norvège au tournoi à la ronde, Équipe Canada finit par se qualifier pour la finale. Le Canada l’emporte avec 3 à 0 contre la Norvège. Aux Championnats du monde de 2008, l’équipe de hockey sur luge du Canada affronte une nouvelle fois l’équipe norvégienne et remporte l’or.

L’équipe canadienne ne parvient pas à renouveler cet exploit chez elle, aux Jeux paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. Même si elle commence le tournoi en bonne position grâce à des victoires contre l’Italie, la Suède et la Norvège, sa défaite face au Japon en demi-finale la conduit à disputer la médaille de bronze à la Norvège. Malheureusement, le Canada perd 2 à 1.


Aux Jeux paralympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, le Canada connaît une fois encore un excellent départ avec un record parfait de 3 à 0 dans le tournoi à la ronde, avec une victoire de 10 à 1 contre la Suède, une de 4 à 0 contre la Norvège et une victoire serrée de 1 à 0 contre la République tchèque. Les Canadiens peinent cependant à marquer des points en demi-finales et perdent 0 à 3 contre les États-Unis. Les demi-finales leur permettent de remporter une médaille de bronze contre la Norvège en revanche. Alors que la Norvège défait le Canada aux Jeux paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, le Canada est vainqueur aux Jeux de Sotchi en 2014. Billy Bridges marque deux buts et Corbin Watson réalise dix arrêts au blanchissage lorsque le Canada bat la Norvège 3 à 0, remportant la médaille de bronze.


Aux Jeux paralympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang, le Canada domine ses adversaires au tournoi à la ronde, vainquant la Suisse 17 à 0, l’Italie 10 à 0, et la Norvège 8 à 0. En demi-finale, l’équipe fait rebelote en blanchissant la Corée 7 à 0 et se rend à la finale contre les États-Unis. En fin de première période, le Canadien Billy Bridges marque un but grâce à un tir frappé dans un des coins supérieurs du filet adverse, tandis que le gardien Dominic Larocque défend le sien avec aplomb, bloquant tous les tirs des Américains. À moins d’une minute de la fin de la quatrième période, toutefois, l’équipe américaine remplace son gardien par un attaquant supplémentaire; l’Américain Declan Farmer égalise le pointage alors qu’il ne reste que 37,8 secondes au match. Declan Farmer compte à nouveau après trois minutes et demie de prolongation, infligeant au Canada une défaite déchirante. Malgré la déception, cette médaille d’argent représente l’une des meilleures performances du Canada depuis qu’il a gagné l’or aux Jeux paralympiques de 2006 à Turin.