Jeunesse et carrière

Carrie-Anne Moss grandit à Burnaby, en Colombie-Britannique, aux côtés de sa mère, Barbara, actrice de théâtre musical à ses heures. À l’adolescence, Carrie-Anne Moss traverse la ville tous les jours pour se rendre à son école secondaire, l’école Magee de Vancouver, qui offre un département de théâtre. En outre, elle se démarque dans la chorale de l’école. « J’ai vécu des moments marquants en 12e année », raconte l’actrice lors d’une entrevue avec Georgia Straight en 2015. « Je croyais alors que j’obtiendrais le premier rôle dans la comédie musicale. Or, je ne l’ai pas décroché. J’ai plutôt eu le deuxième rôle, et j’étais dévastée… Ma mère m’a alors réconfortée en me disant que souvent, le personnage de soutien est bien meilleur que le personnage principal. J’ai donc arrêté de m’apitoyer sur mon sort. J’ai joué mon rôle et je me suis amusée comme une folle. Cette épreuve m’a préparée à composer avec le rejet dans ma vie d’adulte. »

Carrie-Anne Moss commence sa carrière comme mannequin à Toronto, où elle déménage à l’âge de 18 ans. Elle travaille régulièrement en Europe et commence à étudier l’art dramatique à l’American Academy of Dramatic Arts à Pasadena, en Californie. Elle décroche plusieurs rôles dans des séries télévisées canadiennes et américaines. Toutefois, c’est à Barcelone, en 1991, qu’elle obtient son premier rôle régulier, dans la série espagnole Dark Justice.

Début de carrière à la télévision

Dark Justice connaît un franc succès en Espagne. On poursuit la production à Los Angeles, afin de profiter des avantages du marché nord-américain. Même si la série ne sera diffusée que pendant deux années supplémentaires, la carrière de l’actrice prend son envol grâce à des apparitions dans plusieurs séries populaires tournées à Los Angeles et au Canada. Carrie-Anne Moss figure ainsi dans des émissions comme La Loi de Los Angeles (1993), Baywatch (1994) et Due South, comédie dramatique de Paul Gross (1996). Son rôle en tant qu’actrice invitée dans cette dernière série lui vaut, en 1997, une nomination aux Prix Gemini. Carrie-Anne Moss décroche un rôle régulier dans Matrix, une série d’action diffusée sur les ondes canadiennes – n’ayant aucun lien avec la franchise hollywoodienne qui la rendra célèbre plus tard –, ainsi que dans la série Models Inc. (1994-1995), dérivée de Melrose Place et dans F/X: The Series (1996-1997).

Carrière cinématographique

En 1999, Carrie-Anne Moss décroche le rôle qui la propulsera au rang de célébrité : Trinity, dans l’épopée de science-fiction Matrix des Wachowski, aux côtés de Keanu Reeves. Dans la peau d’une pirate informatique luttant pour libérer les humains des robots qu’ils ont eux-mêmes créés, Carrie-Anne Moss, tantôt dure et cynique, tantôt mélancolique, livre une performance qui donne au film tout son caractère émotionnel. Pour ce rôle, l’actrice subit une métamorphose complète, suivant un programme d’entraînement draconien de plusieurs mois. Matrix fait fureur : il remporte quatre Oscars, en plus d’engranger plus de 460 millions de dollars au box-office mondial et de se tailler une place parmi les films les plus marquants des années 1990. Carrie-Anne Moss reprend son rôle dans les épisodes suivants de Matrix (Reloaded, 2003 et Revolutions, 2003). Elle prête également sa voix au personnage de Trinity dans le film d’animation The Animatrix (2003), produit directement au format DVD, ainsi que dans les jeux vidéo de la franchise.

Après les films à grand succès de la trilogie Matrix, Carrie-Anne Moss livre l’une de ses performances les plus éblouissantes dans le thriller indépendant Memento – dont l’action se déroule en sens chronologique inverse –, réalisé en 2000 par Christopher Nolan. Incarnant une serveuse de bar maltraitée et manipulatrice qui profite de l’amnésie du personnage principal, Carrie-Anne Moss met en valeur son talent d’actrice sous toutes ses facettes, ce qui lui vaut un prix Film Independent Spirit Award. L’actrice figure également dans le film Chocolat, qui connaît en 2000 un grand succès au box-office. Son rôle lui vaut une mise en nomination au prix Screen Actors Guild en tant que membre de la distribution. La filmographie de Carrie-Anne Moss comprend également le drame de science-fiction Planète rouge (2000), les thrillers Paranoïak (2007) et Unthinkable (2010), ainsi que le film d’horreur Silent Hill: Revelation (2012).

Au Canada, Carrie-Anne Moss figure dans Snow Cake (2006), de Marc Evans, rôle pour lequel elle remporte un prix Génie pour sa performance teintée de séduction et de mystère. Elle joue également dans la comédie de zombies Fido (2006), récipiendaire de plusieurs prix, dans le drame suburbain de Carl Bessai Normal (2007), dans la coproduction mexicano-canadienne Treading Water (2013) (aux côtés de Don McKellar) et dans la comédie d’horreur Compulsion (2013), aux côtés de Heather Graham. En 2014, Carrie-Anne Moss joue dans deux grandes productions canadiennes : le drame de chambre La Chanson de l’éléphant de Charles Binamé, avec Bruce Greenwood et Xavier Dolan, et le film-catastrophe Pompéi, filmé à Toronto. Ce dernier engrange plus de 4 millions de dollars au box-office canadien et plus de 100 millions de dollars dans le monde entier.

Carrière à la télévision

La carrière de Carrie-Anne Moss, surtout concentrée sur le cinéma vers la fin des années 1990 et dans les années 2000, est principalement axée sur le petit écran dans les années 2010. L’actrice tient des rôles réguliers dans la comédie d’action Chuck (2011-2012), la série policière Crossing Lines (2014), aux côtés de Donald Sutherland, et la série de science-fiction Humans (2016). Elle donne également la réplique à Dennis Quaid et à Michael Chiklis dans la série Vegas (2012-2013).

En 2015, Carrie-Anne Moss décroche le rôle de l’avocate Jeri Hogarth dans la populaire série Jessica Jones de Netflix. Ce rôle représente une première dans l’univers des héroïnes de séries d’action, le personnage de Carrie-Anne Moss étant le premier ouvertement homosexuel. (Il s’agit d’un personnage masculin dans les bandes dessinées dont la série est dérivée.) Jeri Hogarth apparaît également dans certaines autres séries télévisées de Marvel, dont Daredevil (2016), Iron Fist (2017) et The Defenders (2017).

Vie personnelle

Carrie-Anne Moss est mariée à l’acteur Steven Roy, avec qui elle a deux enfants. Instructrice de yoga formée, elle fonde en août 2014 la marque Annapurna Living, axée sur un mode de vie sain et offrant des conseils spirituels aux femmes qui cherchent à s’épanouir.

Prix

  • Meilleure actrice dans un rôle principal (Matrix), Csapnivalo Awards (2000)
  • Meilleure nouvelle actrice (Matrix), Empire Awards (2000)
  • Meilleure actrice de soutien (Memento), Film Independent Spirit Awards (2002)
  • Meilleure actrice, film canadien (Fido), Vancouver Film Critics Circle Awards (2007)
  • Meilleure performance pour une actrice dans un rôle de soutien (Snow Cake), prix Génie (2007)