Andy Thê-Anh

Andy Thê-Anh, dessinateur de mode (Saigon, Vietnam, 1965). Andy Thê-Anh s'installe au Québec à l'âge de 16 ans. Ses parents étant décédés, Thê-Anh, comme ses grands-parents et ses deux sœurs, demeure avec des membres de la famille dans la province francophone pendant la majeure partie de sa jeunesse.

Thê-Anh commence à dessiner ses propres vêtements à 17 ans et continue de le faire pendant ses études collégiales en sciences. À la recommandation de son conseiller pédagogique, Thê-Anh s'inscrit au Collège Lasalle à Montréal afin de se préparer à une carrière dans la conception. Peu après l'obtention de son diplôme, il travaille dans une succession de maisons de production incluant Parasuco, Ma Divine Clémentine, Tristan-America, Irving Samuel et Raffinati. De la marchandise de grande surface à la mode haute couture, Thê-Anh obtient une expérience variée en très peu de temps.

Au début des années 2000, il lance « POW (Power of Women) by Andy Thê-Anh » pour Conrad Embroidery Group. La collection de prêt-à-porter aux lignes épurées se concentre surtout sur les tenues de soirée. Peu de temps après, et suite à un accord de production distinct, le dessinateur lance « Andy by Andy Thê-Anh », une collection créée pour le marché de masse qui révèle le caractère particulier de ses vêtements tout en aisance.

En 2006, après plusieurs saisons réussies, lors des défilés et ailleurs, le couturier canadien change d'image et met en œuvre un vaste plan pour conquérir les marchés internationaux. Avec un nouvel appui financier, et en conservant Montréal, son territoire, comme base de sa production et de son équipe, il crée Andy Thê-Anh Canada Inc. La maison, connue pour son prêt-à-porter et ses tenues de soirée, revoit sa vision de la mode, une mode glamour accessible, avec une touche de modernité et de raffinement. Thê-Anh s'inspire principalement de moments forts de l'industrie de la mode et des muses qui en ont influencé le design.

En fonction de son nouveau plan, son équipe de conception ouvre deux points de vente, un à Toronto et un à Montréal en 2006.

CATSIMA, une firme d'investissement privé, achète la maison en 2008, ce qui permet au dessinateur de continue à nourrir des rêves d'expansion internationale. Au plus fort du succès de la maison, Thê-Anh fait affaires partout au Canada grâce à ses quatre emplacements phare, de même qu'aux États-Unis, en Angleterre, en Irlande, en Allemagne et en Arabie saoudite.

Andy Thê-Anh reçoit plusieurs prix incluant le prix du Jeune designer de mode du Québec en 2000, le prix du Conseil canadien de la Fourrure en 2006, le Fashion Export Award en 2006, en plus d'une nomination en 2008 pour le Dalas Fashion Awards pour les vêtements de sport pour dames. En plus de ses succès en magasin, il habille bon nombre de célébrités, dont Jeanne Beker, Laureen Harper, Patricia Clarkson, Rubba Nada, Helene Joy, Kreesha Turner, Tre Armstrong et Iman. Le dessinateur apporte également son soutien et sa contribution à plusieurs œuvres caritatives comme la Fondation canadienne du cancer du sein, la Lupus Flare Foundation et la Fondation canadienne des maladies du cœur.

Après une saison de récession où les ventes à l'étranger ne sont pas très fortes, Étienne Lecompte, président de Andy Thê-Anh Canada Inc, déclare en 2010 que la maison ferme ses portes, ce qu'elle fait après avoir liquidé environ 2,8 millions de dollars en inventaire et avoir cessé sa production. Au début de 2011, Andy Thê-Anh annonce son nouvel engagement comme codesigner à LOLË, une maison spécialisée dans la conception de vêtements confortables pour femmes basée à Québec. La marque, détenue par Coalision apparel group, lancera la première collection signée Thê-Anh à l'automne 2012. L'étiquette LOLË se retrouve dans plus de 2500 points de vente en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.