Affichage de 1024 résultats pour "Villes et régions habitées"

Halifax

Halifax (Nova Scotia), constituée en ville en 1841, 390 096 habitants (recensement de 2011), 372 675 habitants (recensement de 2006).

Toronto

Toronto, la capitale de l’Ontario, a une histoire animée de changement et de croissance, du tout début de son occupation, il y a plus de 1000 ans, à son statut actuel à titre de la quatrième plus importante ville d’Amérique du Nord.

2

Musique à Montréal

Ville située sur l'île du même nom au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière des Outaouais, dans la province de Québec. L'île fait partie d'un archipel qui comprend aussi l'île Jésus (Ville de Laval depuis 1965) et les îles Bizard et Perrot.

Winnipeg

Winnipeg (Manitoba), constituée en ville en 1873, 663 617 habitants (recensement de 2011), 633 450 habitants (recensement de 2006).

Edmonton

Edmonton (Alberta), constituée en ville en 1904, 932 546 (recensement 2016), 812 201 habitants (recensement de 2011). Edmonton, capitale de l’Alberta, est située sur la partie nord de la rivière Saskatchewan. Appelée communément la « porte d’entrée du Nord », elle est située stratégiquement au centre de la province, entre les fermes très productives du centre de l’Alberta et l’arrière-pays vaste et riche en ressources au nord.

Calgary

Calgary (Alberta), constituée en ville en 1894, 1 239 220 (recensement de 2016), 1 096 833 habitants (recensement de 2011). La ville de Calgary est située sur la rivière Bow dans le sud de l’Alberta, à environ 220 km au nord de la frontière américaine, là où les plaines de l'Ouest rencontrent le piémont des Rocheuses. Elle est le centre financier de l'Ouest canadien, en raison de son rôle important dans développement de l'industrie du pétrole et du gaz naturel de la région. Avec sa vue saisissante sur les montagnes Rocheuses en arrière-plan et son histoire étroitement liée à l’élevage du bétail et à l'exploitation pétrolière, Calgary se révèle l'une des villes les plus typiques du Canada.

St. Jacobs

​De 1904 à 1972, St. Jacobs, en Ontario, est un village partiellement autonome en vertu de la loi constituant la municipalité régionale de Waterloo (1972). Entre 2001 et 2006, sa population passe de 1 891 à 1 597 habitants.

Sault Ste. Marie

Sault Ste. Marie, ville de l'Ontario; chef-lieu du district d'Algoma; pop. 75 141 (recens. 2011), 74 948 (recens. 2006); constituée en tant que ville en 1887, puis en tant que cité en 1912. Sault Ste. Marie est située tout près des rapides de la RIVIÈRE ST.

Charlottetown

​Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard, constituée en 1855, population 34 562 (recens. 2011), 32 174 (recens. 2006).

Kitchener-Waterloo

Kitchener et Waterloo, villes jumelles du centre Sud-Ouest de l’Ontario, sont situées à 105 km au sud-ouest de Toronto. Chacune d’elles conserve sa culture politique, mais toutes deux partagent un même cadre historique et ont connu un développement socioéconomique similaire.

Montréal

Montréal (Québec), constituée en ville en 1832, 1 649 519 habitants (recensement de 2011), 1 620 695 habitants (recensement de 2006).

Eckville

Eckville, ville de l'Alb.; pop. 1019 (recens. 2001), 901 (recens. 1996), 899 (recens. 1991), 853 (recens. 1986); superf. 1,40 km2; const. en tant que village en 1921, puis en tant que ville en 1966. Eckville se trouve à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest. de RED DEER.

East York

East York, communauté urbaine dans la ville de Toronto de l'Ont. East York était le seul bourg au Canada avant sa fusion avec Toronto en 1998.

Cantons de l'Est

Le premier des 95 cantons concédés sera le canton Dunham, en 1796. La région prend le nom de comté (électoral) du Buckinghamshire en 1792.

La naissance de Toronto

L’endroit est bien connu par les Hurons, Iroquois, Missisaugas et autres Premières Nations qui empruntent le sentier de portage longeant la rivière Humber jusqu’au lac Simcoe en route vers la baie Georgienne. L’origine du mot «Toronto» est un peu obscure, mais d’après la tradition, ce serait un mot huron signifiant «lieu de rencontre»...

L'explosion d'Halifax

Dans la noirceur précédant l'aurore, ce jeudi 6 décembre 1917, le Mont-Blanc, navire de munitions français, est ancré près de l'embouchure du port d'Halifax....

Le chemin militaire du général Simcoe

Lieutenant-gouverneur Simcoe proposa la « rue militaire » en tant que route stratégique pour aider à protéger le Haut-Canada d'une invasion américaine. Aujourd'hui, nous l'appelons la rue Yonge de Toronto, la plus longue rue au monde...

À la toute fin de la Côte ouest

Lorsque la C.-B. accepte de se joindre à la Confédération canadienne, le Canada convient de construire, dans dix ans, un chemin de fer transcontinental qui relierait la côte du Pacifique à l'Est du pays. Les délais menaçant de faire dérailler le projet, les citoyens de la province s'indignent et Amor de Cosmos, de Victoria, alors membre du parlement fédéral, présente à la Chambre des communes une résolution proposant la sécession de la Colombie-Britannique de l'union.

Terre-Neuve se joint au Canada

Dès lors, avec l'ajout de Terre-Neuve et du vaste territoire qu'est le Labrador, le Canada est plus étendu que toute l'Europe. Le rêve des fondateurs du pays, celui d'une nation s'étendant d'un océan à l'autre, est enfin réalisé.

La Nouvelle-Écosse, berceau de la démocratie parlementaire canadienne

Avec les tambours d’élections nationales battant leur plein pour appeler les Canadiens aux urnes, cet automne, il est opportun de réfléchir sur ce qui s’est fait en Nouvelle-Écosse il y a plus de deux cents ans et sur les leçons à tirer de cet événement historique,afin de surmonter les défis de la démocratie d’aujourd’hui.

La déportation des Acadiens

Des soldats rassemblent des civils terrifiés, les expulsent de leurs terres, brûlent leurs maisons et leurs cultures... Cette scène cauchemardesque, qui pourrait se dérouler au XXIe siècle dans une des régions troublées du monde, décrit plutôt un événement qui a eu lieu aux premiers temps de l'histoire canadienne : la déportation des Acadiens.

Le Bluenose : « Je l'ai construit pour qu'il cingle »

En tant que symbole du Canada atlantique et de l’âge héroïque de la voile, le Bluenose est unique. Il est mis à la mer à Lunenberg (N.-É.) le 26 mars 1921...

Nunavut

Établi en vertu de la Loi sur le Nunavut de juin 1993, il est devenu une entité constitutionnelle le premier avril 1999. Il compte une population d'environ 27 000 habitants, dont 80 % des Inuits bénéficiaires de l'Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, conclu aussi en juin 1993.

Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse, deuxième plus petite province du Canada (après l’Île-du-Prince-Édouard), se trouve sur la côte sud-est du pays. La province comprend le Cap-Breton, une grande île située au nord-est de la partie continentale.

1

Africville

Fondé au milieu du 18e siècle, Africville était un village afro canadien situé au nord d'Halifax. Au cours des années 1960, la ville d'Halifax fait détruire les maisons de cette petite communauté de bord de mer et autrefois prospère. En 2010, le maire de la Municipalité régionale d'Halifax a présenté des excuses pour cet acte que plusieurs ont qualifié à l’époque de raciste. Aujourd’hui, Africville symbolise l'oppression subie par les Canadiens noirs, ainsi que les efforts déployés pour redresser les torts qui leur ont été causés au cours de l'histoire.