Affichage de 18 résultats pour "Provinces et Territoires"

Alberta

L'Alberta, la plus occidentale des trois provinces des Prairies canadiennes, partage de nombreuses caractéristiques physiques avec ses voisines de l'Est, la Saskatchewan et le Manitoba.

Ontario

L’Ontario est la province la plus peuplée et la seconde en superficie du Canada. Elle s’étend de l’Île Middle dans le lac Érié, à l’extrême sud du Canada, jusqu’à la frontière du Manitoba à la baie d’Hudson au nord et des rives du fleuve Saint-Laurent à l’est, jusqu’à la frontière du Manitoba, à l’ouest.

1

Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick est l’une des trois provinces qui ensemble sont appelées les « Maritimes ». Relié à la Nouvelle-Écosse par l’étroit isthme de Chignectou et séparé de l’Île-du-Prince-Édouard par le détroit de Northumberland, le Nouveau-Brunswick constitue un pont terrestre entre cette région et l’Amérique du Nord continentale. La province est délimitée au nord par le Québec et à l’ouest par les États-Unis (Maine). En 1784, les Britanniques ont divisé la Nouvelle-Écosse à l’isthme de Chignectou et nommé la partie ouest et nord « Nouveau-Brunswick », d’après le duché allemand de Brunswick-Lüneburg. Le Nouveau-Brunswick est maintenant la seule province officiellement bilingue du Canada.

Labrador

Les Monts Torngat, les sommets les plus élevés à l'est des Rocheuses, se dressent au nord, dans une isolation splendide. Bien que le Labrador soit situé à la même latitude que les îles Britanniques, il est très peu habité en raison de ses terres inhospitalières et de son climat extrême.

Saskatchewan (Province)

La Saskatchewan, qui fait partie de la région des Prairies, est la seule province dont les tracés des frontières sont entièrement artificiels. Elle est bordée par les États-Unis au sud, les Territoires du Nord-Ouest au nord, et les provinces du Manitoba et de l’Alberta, respectivement à l’est et à l’ouest.

Manitoba

Le Manitoba est une province canadienne située au centre du pays, délimitée à l’ouest par la Saskatchewan, par la baie d’Hudson et l’Ontario à l’est, par le Nunavut au nord et par le Dakota du Nord et le Minnesota au sud. La province est fondée sur une partie des territoires traditionnels des Assiniboines, des Dakotas, des Cris, des Dénés, des Anishinaabes et des Oji-Cris, ainsi que des terres de la nation Métis. La propriété terrienne est toujours régie par les traités numéros 1, 2, 3, 4, 5, 6, et 10. Selon le recensement de 2016, le Manitoba compte 1 278 365 habitants, ce qui en fait le cinquième territoire ou province le plus populeux du Canada. Le Manitoba se joint à la Confédération en 1870, et sa capitale, Winnipeg, est incorporée peu après, en 1873. Le premier ministre actuel en est Brian Pallister, à la tête d’un gouvernement progressiste conservateur majoritaire.

Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse, deuxième plus petite province du Canada (après l’Île-du-Prince-Édouard), se trouve sur la côte sud-est du pays. La province comprend le Cap-Breton, une grande île située au nord-est de la partie continentale.

1

Territoires du Nord-Ouest

Les Territoires du Nord-Ouest se trouvent au nord-ouest du centre du Canada. Ils sont délimités à l’est par le Nunavut, à l’ouest par le Yukon et au sud par le coin nord-est de la Colombie-Britannique, ainsi que par toutes les frontières septentrionales de l’Alberta et de la Saskatchewan. À l’origine, le nom s’appliquait au territoire acquis en 1870 de la Compagnie de la Baie d’Hudson et de la Grande-Bretagne : la Terre de Rupert et le Territoire du Nord-Ouest. En 1880, la Grande-Bretagne a également transféré au Canada l’archipel Arctique, au nord de la partie continentale, étendant ainsi le territoire. L’acquisition des Territoires du Nord-Ouest est principalement due à la volonté du gouvernement canadien, dirigé par Sir John A. MacDonald, de fonder une nation britannique en Amérique du Nord et de se protéger contre l’incursion potentielle des colons américains.

Québec

Le Québec est la plus grande des provinces canadiennes. Son territoire représente 15,5 % de celui du Canada et s'étend sur plus de 1,5 million de km².

1

Yukon

L’origine du nom Yukon remonte au mot gwich’in Yu-kun-ah qui signifie « grande rivière » et qui fait référence au fleuve Yukon. Situé dans le nord-ouest du Canada et isolé par des montagnes accidentées, le Yukon est délimité à l’ouest par l’Alaska, au sud par la Colombie-Britannique et à l’est par les Territoires du Nord-Ouest. On l’associe historiquement avec la grande ruée vers l’or du Klondike.

Terre-Neuve-et-Labrador

Terre-Neuve-et-Labrador est la plus jeune province du Canada; elle se joint à la Confédération en 1949. Sur sa côte figurent sans doute les premières pointes de terre aperçues par les Européens. La province représente une superficie de 405 720 km2, dont presque les trois quarts, soit 294 330 km2, sont occupés par le Labrador. L’île de Terre-Neuve est la région la plus à l’est du Canada, tandis que le Labrador se situe sur le continent au nord-ouest de l’île. C’est à l’explorateur Jean Cabot, que Terre-Neuve, jadis surnommée la « nouvelle île », doit son nom. Depuis sa découverte, l’île est désignée sous le nom de « Terra Nova », ou « Newfoundland » pour les anglophones. Le Labrador a probablement reçu son nom de l’appellation portugaise « Terra del Lavradors ».

3

Nunavut

Établi en vertu de la Loi sur le Nunavut de juin 1993, il est devenu une entité constitutionnelle le premier avril 1999. Il compte une population d'environ 27 000 habitants, dont 80 % des Inuits bénéficiaires de l'Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, conclu aussi en juin 1993.

La ruée vers l'or a déclenché l'intérêt des Américains pour la Colombie-Britannique

L’année 1858 est la plus importante dans l’histoire de la Colombie-Britannique. Une ruée vers l’or, qui a débuté ce printemps-là, a déclenche une chaîne d’événements dont le point culminant a été, une douzaine d’années plus tard, l’adhésion de la Colombie-Britannique à la nouvelle fédération canadienne.

Or, cupidité et crapules

Guidé par le scandale et la promesse de butins faciles, McGowan se retrouve naturellement au cœur de la ruée vers l’or de Californie. La vie publique est si chaotique à San Francisco qu’il y devient juge. Alors qu’il est en fonction, on le déclare complice de meurtre.

À la toute fin de la Côte ouest

Lorsque la C.-B. accepte de se joindre à la Confédération canadienne, le Canada convient de construire, dans dix ans, un chemin de fer transcontinental qui relierait la côte du Pacifique à l'Est du pays. Les délais menaçant de faire dérailler le projet, les citoyens de la province s'indignent et Amor de Cosmos, de Victoria, alors membre du parlement fédéral, présente à la Chambre des communes une résolution proposant la sécession de la Colombie-Britannique de l'union.

Terre-Neuve se joint au Canada

Dès lors, avec l'ajout de Terre-Neuve et du vaste territoire qu'est le Labrador, le Canada est plus étendu que toute l'Europe. Le rêve des fondateurs du pays, celui d'une nation s'étendant d'un océan à l'autre, est enfin réalisé.

La Nouvelle-Écosse, berceau de la démocratie parlementaire canadienne

Le 2 octobre 1758, le régime parlementaire canadien a vu le jour lorsque la première Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse s’est réunie à Halifax.

Atlantique, provinces de l'

Les provinces de l'Atlantique sont la Nouvelle-Écosse, l'Île-du-Prince-Édouard, le Nouveau-Brunswick et Tere-Neuve. Les provinces maritimes (N.-É., Î.-P.-É. et N.-B.) ont beaucoup de points en commun.