Affichage de 46 résultats pour "Politique"

Confédération

Le Dominion du Canada ne naît ni d’une révolution ni d’une éclatante manifestation de l’ambition nationale, mais plutôt d’une série de conférences et de négociations régulières qui constitueront ultimement les termes de la Confédération le 1er juillet 1867. L’union des colonies de l’Amérique du Nord britannique, soit le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle Écosse et la Province du Canada, est la première étape d’une lente, mais progressive, édification nationale qui englobera d’autres territoires et concrétisera le rêve d’un pays a mari usque ad mare (d’un océan à l’autre).

Rébellion de la rivière Rouge

Le transfert du vaste territoire appelé « Terre de Rupert » à la nouvelle nation du Canada est à l’origine de la rébellion de 1869-1870 dans la colonie de la rivière Rouge. Cette colonie, composée de fermiers et de chasseurs, dont la plupart sont des Métis, occupe un coin de la Terre de Rupert, et craint de perdre, sous le contrôle canadien, leur culture et leurs droits fonciers.

1

Crise d'octobre

La crise d'octobre est provoquée par l'enlèvement, le 5 octobre 1970, de James Cross, délégué commercial britannique à Montréal, par des membres du Front de Libération du Québec.

Politique nationale

La Politique nationale est la stratégie économique et politique centrale du Parti conservateur sous le premier ministre John A. Macdonald ainsi que sous bon nombre de ses successeurs haut-placés.

Internement de la population d’origine japonaise au Canada : de l’exil intérieur à la cicatrisation des blessures

À compter du début de l’année 1942, le gouvernement canadien détient la grande majorité des personnes d’origine japonaise vivant en Colombie‑Britannique et les dépossède de leurs biens. Elles resteront internées jusqu’à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le gouvernement procédant à la vente de leurs entreprises et de leurs biens immobiliers afin de « payer » leur détention.

La Rébellion du Haut-Canada

Depuis quelque temps déjà des troubles se préparent dans le Haut-Canada et le fougueux Écossais William Lyon Mackenzie est toujours au coeur de la tourmente.

Quand le Canada envahit la Russie

Le 11 janvier 1914, le Karluk, porte-drapeau de l’explorateur canadien Vilhjalmur Stefansson, est écrasé et entraîné au fond dans le tumulte et le grondement des glaces de la mer de Sibérie orientale. Pas très glorieux comme début d’invasion, mais pourtant...

G8: Le club le plus fermé du monde

Les excellentes relations qu entretenait Pierre Trudeau avec le président Ford ont valu au Canada une invitation à se joindre partie au club le plus fermé du monde, le G-8.

Charlottetown, 1864, ou le pouvoir de persuasion du champagne

Le lundi 29 août 1864, la moitié des ministres du gouvernement canadien s'embarquent sur le vapeur Queen Victoria, à Québec. Ils ont entendu dire que des représentants de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de l'Île-du-Prince-Édouard doivent se rencontrer à Charlottetown pour discuter d'une éventuelle union des Maritimes et ils ont bien l'intention de s'y inviter à la « fête »...

Élection de 1891 : Une question de loyauté

En 1891, le premier ministre conservateursir John A. Macdonald remporte sa dernière élection en tant que premier ministre, après une campagne fructueuse misant sur la peur, justifiée ou imaginée, que la promesse des libéraux d’instaurer une « réciprocité totale » avec les États-Unis mènerait ces derniers à annexer le Canada.

Élection de 1896

​L’élection de 1896 divise le pays – selon des frontières linguistiques – sur la question des écoles du Manitoba.

Élections de 1925 et de 1926

​Deux élections en moins de 12 mois. Deux chefs qui se disputent la suprématie : l'un intellectuel et austère, l'autre au flou délibéré, couvant ses ambitions.

Élections de 1957 et de 1958

​En 1957 et 1958, les électeurs canadiens ont mis fin à 22 années de règne libéral pour porter au pouvoir les conservateurs inexpérimentés de John Diefenbaker, à qui une brillante campagne a valu d’abord un gouvernement minoritaire, puis une majorité historique.

Élections de 1979 et 1980

​On peut comparer le déclenchement d’élections à la visite de Boucle d’or aux trois ours : dans quel bol de « gruau politique » trouvera-t-on celui qui est juste à point, ni trop tôt, ni trop tard?

Mackenzie King, l'alchimiste

En décembre 1921, de mystérieux messages codés piquent la curiosité d’un télégraphiste de Winnipeg. Les messages sont signés «A.H.» et adressés au premier ministre...

Éditorial

Terre-Neuve se joint au Canada

Dès lors, avec l'ajout de Terre-Neuve et du vaste territoire qu'est le Labrador, le Canada est plus étendu que toute l'Europe. Le rêve des fondateurs du pays, celui d'une nation s'étendant d'un océan à l'autre, est enfin réalisé.

La canadianisation de la Constitution

En avril 1982, alors qu'à Ottawa l'hiver cède tranquillement la place au printemps, la reine Élisabeth II effectue sa onzième visite au Canada. Elle vient officialiser le fait qu'après plus d'un demi-siècle de tentatives, le Canada va enfin avoir sa propre constitution.

La mort de l'accord du lac Meech

Le dimanche 3 juin 1990, le premier ministre Brian Mulroney et les premiers ministres des dix provinces soulignent le troisième anniversaire de la conclusion de l'accord du lac Meech à l'occasion d'un souper donné dans la splendeur architecturale du Musée canadien des civilisations à Hull (Qc).

Le drapeau : Typiquement nôtre

Le 15 février 1965, à l'occasion de centaines de cérémonies similaires au pays et dans le monde entier, on hisse pour la première fois l’Unifolié canadien rouge et blanc.

Rébellion du Bas-Canada

Au Bas-Canada, des rebelles canadiens-français prennent les armes contre la Couronne britannique au cours de deux soulèvements en 1837 et en 1838.

La crise d'Oka

La crise d’Oka dure 78 jours (du 11 juillet au 26 septembre 1990) et oppose des manifestants mohawks au service de police provinciale du Québec et à l’armée canadienne.

​Le 11 septembre et le Canada

Les attaques terroristes ayant eu lieu aux États-Unis le 11 septembre 2001 ont eu un effet profond et immédiat sur le Canada. Quelque 24 Canadiens sont morts à la suite de ces attaques aussi appelées les attentats du 11 septembre.

Fusillade sur la Colline du Parlement

​Le 22 octobre 2014, le Parlement et le Monument commémoratif de guerre, à Ottawa, sont attaqués sans précédent par un tireur isolé.

Fusillade contre la police à Moncton

​Le 4 juin 2014, la ville de Moncton au Nouveau-Brunswick a été le théâtre de l’une des pires fusillades contre la police de toute l’histoire canadienne.

Élection de 1917

​En 1917, les Canadiens se rendent aux urnes pour régler une question qui peut littéralement être qualifiée de vie ou de mort.