Affichage de 12 résultats pour "Commémorations"

​Le Projet mémoire

Le Projet mémoire est un programme national bilingue qui a pour mandat de recueillir et de diffuser les histoires d’anciens combattants et de membres actuels des Forces canadiennes.

Les monuments des deux grandes guerres

Depuis la fin de la Première guerre mondiale, les monuments aux Canadiens morts dans des conflits à l'étranger ont occupé une place prépondérante dans notre paysage urbain et culturel.

Yukon Celebrates Gold Rush Centenary (en anglais seulement)

Cet article provient du magazine Maclean’s. Il est uniquement disponible en anglais.

Maclean's

​D’autrefois à maintenant : en commémoration de Lundy’s Lane

Le 25 juillet 2014, le Canada célèbre le bicentenaire de la bataille de Lundy’s Lane, une des plus sanglantes batailles de la guerre de 1812. La première célébration marquante de cet événement remonte à 1914, quand, quelques jours à peine avant le début de la Première Guerre mondiale, une foule de gens se réunissent pour célébrer 100 années de paix.

Monument commémoratif de guerre du Canada

Le Monument commémoratif de guerre du Canada à Ottawa a été construit pour commémorer le sacrifice du Canada lors de la Première Guerre mondiale (1914-1918).

​Le Soldat inconnu

Plus de 116 000 Canadiens sont morts pour leur pays en combattant dans des guerres à l’étranger, y compris pendant la Première Guerre mondiale. Près de 28 000 de ces valeureux soldats sont sans sépulture connue.

​Un entretien avec Rod Matheson

Zach Parrott, rédacteur, médias sociaux et engagement public, s’entretient avec Rod Matheson pour L'Encyclopédie canadienne.

Jour du Souvenir

Chaque année, le 11 novembre, l’anniversaire de l’accord d’armistice ayant mis fin à la Première Guerre mondiale en 1918, est l’occasion pour les Canadiens de se rappeler ceux et celles qui ont perdu la vie durant leur service militaire et d’honorer les anciens combattants ayant servi en temps de guerre.

Les 400 ans de Québec

2008 commémore le 400e anniversaire de Québec, fondée en 1608 par Samuel de Champlain. À l'époque, tout comme aujourd'hui, les commémorations qui feignaient de fêter le passé, portaient en réalité sur le présent.

Le dernier crampon

Le dernier crampon du chemin de fer Canadien Pacifique a été enfoncé par le directeur de la compagnie, Donald Smith, au cours d’une cérémonie, le matin du 7 novembre 1885. La cérémonie tout simple, qui marquait l’achèvement du chemin de fer transcontinental du Canadien Pacifique, réunissait un groupe de dirigeants de la compagnie et d’ouvriers à Craigellachie, près du col Eagle, en Colombie-Britannique. Ce crampon de fer, le dernier des 30 millions utilisés pour la construction de la voie, en est venu à symboliser bien plus que l’achèvement d’une voie de chemin de fer. Tout comme les photos de l’événement, il est devenu, aux yeux des contemporains et des historiens, un symbole de l’unification nationale.

Enfants, perdus et retrouvés

En février 2010, le premier ministre britannique, Gordon Brown, a présenté des excuses pour un programme mis en place par le gouvernement de Grande-Bretagne au 19e siècle, qui avait envoyé des enfants venant des taudis de Londres, dans les colonies britanniques, y compris au Canada.

Pratiques funéraires au Canada

Les pratiques funéraires consistent en l’observance d’une série de coutumes relatives à la personne décédée et en les arrangements à prendre pour la disposition de son corps. Elles impliquent un ensemble d’exigences sociales et légales qui requièrent habituellement les services de plusieurs professionnels.