Winnipeg Music Competition Festival

Winnipeg Music Competition Festival (Manitoba Music Competition Festival, 1918-83). Fondé à Winnipeg en 1918 par le Men's Musical Club (Men's Music Club), son organisation annuelle demeure sous le contrôle et le parrainage du club. Le premier festival-concours eut lieu du 13 au 16 mai 1919 à l'église Central Congregational. Quelque 2500 concurrents y participèrent. Au cours des années ultérieures, l'augmentation du nombre d'interprètes et de catégories ouvertes à ces derniers nécessita la prolongation de la manifestation à deux semaines, l'utilisation simultanée de plusieurs salles pendant le jour pour les épreuves éliminatoires et celle du Winnipeg Auditorium dans la soirée pour les épreuves finales. En 1991, on enregistrait 2340 inscriptions et quelque 25 000 spectateurs.

En 1922, le festival devint le premier au Canada à s'affilier à la Federation of British Music Festivals. Les juges, pour les deux premières années, furent H.A. Fricker de Toronto et Tertius Noble de New York. En 1923, Harry Plunket Greene et Granville Bantock siégèrent au jury, inaugurant la tradition d'inviter des juges britanniques. Parmi d'autres Britanniques venus par la suite se trouvent sir Thomas Armstrong, sir Edward Bairstow, Ronald Biggs, sir William Glock, Maurice Jacobson, sir Hugh Roberton, Gordon Slater et Frederic Staton. Leonard Isaacs, qui devint plus tard dir. de l'école de musique de l'Université du Manitoba, fut aussi du nombre. Au cours des années suivantes, des Canadiens furent également invités, parmi lesquels Devina Bailey, Martin Boundy, Lloyd Bradshaw, Donald Cook, Doris Covey-Lazecki, Betty-Jean Hagen, Clayton Hare, Filmer Hubble, Joe Macerollo, sir Ernest MacMillan, J. Campbell McInnes, Donald McKellar, Wayne Riddell, A.S. Vogt, Frank Welsman et Gladys Whitehead.

Le programme du festival prévoit de nombreux concours : pour voix seule, duos, trios et choeurs, et pour instruments solistes, ensembles de chambre, harmonies et orchestres. En 1991, on comptait 717 catégories ou classes. Les plus importants des nombreux trophées sont le Rose Bowl, établi en 1924, pour les gagnants des catégories vocales supérieures, et l'Aikins Memorial Trophy, institué en 1930, pour les gagnants des catégories instrumentales supérieures. Les catégories pour choeurs revêtent une importance particulière au festival et la compétition parmi les principaux choeurs d'églises, d'écoles secondaires, mennonites, ukrainiens et polonais pour l'obtention du Lord Tweedsmuir Memorial Trophy, établi en 1930 pour les gagnants des catégories de choeurs adultes, partage annuellement la faveur du public avec les trophées Rose Bowl et Aikins. Son gagnant le plus fréquent - 14 fois entre 1941 et 1962 - fut le choeur de l'église Saint Stephen's Broadway dirigé souvent par Filmer Hubble. À partir de 1978, une aide financière pour fins d'études fut offerte avec certains trophées du festival. Les gagnants du Rose Bowl ont été notamment Devina Bailey (Duggan), Tracey Dahl, Myfanwy Evans, Cora Doig James, Helly Sapinski, Ursula Koons Dahlgren, Gladys Kriese-Caporale, Wallace Lewis, Nona Mari, Morley Margolis (Meredith), John Martens, Maxine Miller, Mary Morrison, Alvin Reimer, Phyllis Cooke Thomson, Albert Whiteman et J. Roberto Wood. Parmi les gagnants du trophée Aikins figurent Marvin Johnson, Ailsa Lawson, Edward Lincoln, Gilbert et Sheila Munroe, Pearl Palmason, Ross Pratt, Joyce Redekop-Fink, Victor Schultz, Winifred Scott Wood, Freda Trepel (Kaufmann) et Eric Wilson. Le festival a fait l'objet d'un film de l'ONF tourné en 1945, Listen to the Prairies. Il est affilié aux Associated Manitoba Arts Festivals et à la FCMF.