William Andrew Cecil Bennett, marchand, homme politique 1952-72 (Hastings, N.-B., 6 sept. 1900 -- Kelowna, C.-B., 23 févr. 1979). Bennett est premier ministre de la Colombie-Britannique de 1952 à 1972, une période de croissance économique inégalée. Ayant fait ses études au Nouveau-Brunswick, il achète à Kelowna, en 1930, une quincaillerie qui devient prospère. Il est élu député conservateur provincial dans la circonscription d'Okanagan en 1941, siège comme député d'arrière-banc pour la coalition et fait partie du Post-War Rehabilitation Council. En 1951, il change de parti et siège comme indépendant, mais il est réélu sous la bannière du Crédit Social lors des élections controversées de juin 1952. Il est ensuite choisi chef du caucus. Le lieutenant-gouverneur le désigne pour former un gouvernement le 1er août 1952.

Pendant deux décennies de prospérité, l'administration Bennett s'attribue le mérite de la construction et de l'amélioration des autoroutes, des prolongements vers les Nord du réseau ferroviaire de la Pacific Great Eastern Railway et des principaux travaux hydroélectriques sur le fleuve Columbia et la rivière de la Paix. Tout en favorisant la libre entreprise, Bennett exproprie la plus grande entreprise hydroélectrique privée de la province en 1961. Il reprend aussi le contrôle de la compagnie de traversiers Black Ball et crée la BC Ferry Corp. en 1958. Il tente de mettre sur pied la Banque de la Colombie-Britannique, dont la province aurait détenu 25 % du capital-actions.

À partir de 1953, Bennett s'approprie le rôle de ministre des Finances. Appliquant une politique du « paiement comptant », dont l'objectif est de surveiller de près les dépenses et les dettes transférées ou les « engagements imprévus » des administrations comme la Toll Highway and Bridge Authority, Bennett affirme, en 1959, que sa province n'a plus de dettes. Son administration limite le pouvoir des syndicats et freine les dépenses de la sécurité sociale, économise à la fonction publique, mais fait construire des établissements d'enseignement postsecondaires. Bennett se dit fier d'être Canadien, mais entretient des conflits avec le gouvernement fédéral à propos du Traité du fleuve Columbia, du partage de l'assiette fiscale et de la réforme constitutionnelle.

En août 1972, la Colombie-Britannique porte au pouvoir le Nouveau Parti démocratique dirigé par David Barrett. Par la suite, Bennett démissionne comme député et comme chef du Crédit social. Son fils, William Richards Bennett, lui succède.