Wheeler, Lucile

Lucile Wheeler, skieuse alpine (Montréal, 14 janv. 1935). Elle commence à skier à l'âge de deux ans, dans la station de ski familiale, à Saint-Jovite. Adolescente, elle participe à des compétitions de ski et suivra cinq hivers d'entraînement rigoureux à Kitzbühel, en Autriche, sous la tutelle de Pepi Salvenmoser, l'une des premières Américaines du Nord à se soumettre à de telles préparations. Aux JEUX OLYMPIQUES D'HIVER de 1956, à Cortina d'Ampezzo, en Italie, elle remporte la médaille de bronze en descente, donnant au Canada sa première médaille olympique dans cette épreuve. En 1958, elle brise la domination européenne des championnats du monde en remportant les épreuves de descente et de slalom géant. Cela incite les responsables sportifs au Canada à envoyer une équipe nationale de ski au championnat en Europe dès l'année suivante.

En reconnaissance de l'intérêt qu'elle a suscité envers le ski compétitif au Canada, elle reçoit plusieurs distinctions : en 1958, elle remporte le TROPHÉE LOU-MARSH, décerné au meilleur athlète canadien et en 1976, elle se voit décerner l'ORDRE DU CANADA. En 1958, elle est intronisée au Temple de la renommée olympique du Canada (la deuxième skieuse à recevoir cet honneur) et au TEMPLE DE LA RENOMMÉE DES SPORTS DU CANADA. En 1982, elle est intronisée au Temple de la renommée du ski canadien.