Wendy Lill

 Wendy Lill, dramaturge, politicienne (Vancouver, 2 nov. 1950). Wendy Lill est élevée à London (Ont.) et reçoit un B.A. en science politique de l'Université York de Toronto en 1971. Elle est travailleuse communautaire en santé à Toronto avant de déménager à Kenora en 1977 pour un travail de consultante auprès de l'Association canadienne pour la santé mentale. Elle démissionne six mois plus tard et devient journaliste/communicatrice. En 1979, elle déménage à Winnipeg où elle couvre les actualités et enregistre des documentaires, notamment Who is George Forest? (1981), qui gagne un prix ACTRA. Sa pièce radiophonique pour la SRC, Shorthanded (1981) gagne aussi un prix ACTRA.

On the Line (Agassiz Theatre, 1982), sa première pièce, est un travail d'« agitprop » sur une grève d'immigrantes dans l'industrie du vêtement à Winnipeg. C'est cependant The Fighting Days (Prairie Theatre Exchange, 1983) - une pièce sur la journaliste idéaliste Francis BEYNON et le côté sombre du mouvement des suffragettes à Winnipeg - qui la fait connaître à l'échelle national et marque le début d'une association fructueuse avec la metteure en scène Kim McCaw.

Mise en scène par McCaw au Prairie Theatre Exchange en 1986, The Occupation of Heather Rose est un monologue qui suit l'évolution de la compréhension acquise par une infirmière naïve qui travaille dans la réserve de Snake Lake, dans le nord de l'Ontario. La pièce est en nomination pour le prix du Gouverneur général et une version révisée en est montée au TARRAGON THEATRE de Toronto en 1988.

Memories of You (Prairie Theatre Exchange, 1988, mise en scène par McCaw) est une pièce plus expérimentale centrée sur la vie de la poétesse canadienne Elizabeth Smart, que confronte sa fille en colère, négligée pendant que sa mère était absorbée par une aventure compliquée avec le poète George Barker. Elle est en nomination pour le prix Chalmers attribué aux pièces de théâtre canadiennes.

Lill déménage à Dartmouth (N.-É.) en 1987 et travaille avec la metteure en scène Mary Vingoe pour transposer des histoires locales au théâtre, ce qui aboutit à deux pièces, Sisters (1989) et All Fall Down (Alberta Theatre Projects, 1993). Comme Memories of You, l'intrigue de Sisters se déplace entre différentes époques et finit par se concentrer sur le conflit survenu en 1972 à un pensionnat pour les enfants des Premières Nations. L'histoire racontée vient des souvenirs de sœur Mary, une religieuse qui a avoué avoir provoqué un incendie criminel, et traite de l'hystérie d'une communauté qui réagit à l'arrestation, pour abus sexuel, d'une personne travaillant dans une garderie.

Corker (Eastern Front Theatre, 2000; Blyth Festival, 2000) attire l'attention sur la manière dont la société traite les handicapés, tandis que Chimera (Tarragon Theatre, 2007) scrute l'éthique de la recherche sur les cellules souches.

Lill transforme aussi The Glace Bay Miners' Museum, le roman de Sheldon Currie, en une pièce réussie pour la radio et la scène. En 1984, elle est écrivaine en résidence au Mulgrave Road Theatre et ensuite, en 1991, au NEPTUNE THEATRE et elle est cofondatrice, en 1993, de l'Eastern Front Theatre avec Vingoe et Gay Hauser.

En 1977, Lill devient députée du Nouveau Parti démocratique au parlement fédéral et critique en matière de patrimoine, de culture et de traitement des handicapés. Elle est réélue en 2000 et siège jusqu'en 2004, année où on lui diagnostique une sclérose en plaques. Ses expériences à Ottawa lui inspirent une série dramatique pour la radio de la SRC, Backbencher (2010).

Nourries par le cœur autant que par un engagement politique profond, les œuvres de Lill explorent la façon dont l'idéologie et les convictions sont façonnées par l'histoire et la mémoire.