Victoria Settlement, situé à 15 km au sud de Smoky Lake, en Alberta, est une mission méthodiste fondée en 1862 par le révérend George McDougall sur les bords de la rivière Saskatchewan Nord. Le révérend McDougall espère d'abord y attirer les Cris. Toutefois, un grand nombre de Métis anglophones, la plupart issus d'unions entre des Anglais ou des Écossais et des Cris, colonisent bientôt l'endroit. Cet emplacement leur permet en effet de combiner la chasse au bison avec l'agriculture de subsistance. Le territoire, tout comme celui de la colonie de la rivière Rouge, est divisé en lots étroits à partir du bord de la rivière.

En 1864, la Compagnie de la Baie d’Hudson ouvre un poste à Victoria pour desservir la population locale. La population continue à croître lentement et, vers 1887, une petite ville commence à prendre forme autour du poste de la CBH et de l'église du révérend McDougall. Au moment de l'inauguration du bureau de poste, on baptise la ville Pakan, du nom d'un chef cri local. Pakan constitue alors un débarcadère pour les bateaux à vapeur et pour les traversiers ainsi qu'un lieu d'escale pour la piste Victoria, qui longe la rive nord de la rivière à partir d'Edmonton. Bien que la communauté ait reçu du sang neuf après 1900 avec l'arrivée de colons Ukrainiens, Pakan entre dans une longue période de déclin en 1918, lorsque le chemin de fer évite la colonie pour passer par la communauté voisine de Smoky Lake.

De nos jours, ce Lieu Historique provincial comporte une maison de commis, construite par la Compagnie de la baie d'Hudson en 1864, et l'église méthodiste de Pakan, construite en 1906. Le public peut visiter les lieux de la mi-mai au début de septembre.