Vancouver Opera

Vancouver Opera (VO), Vancouver Opera Association jusqu'en 1984. Société lyrique à but non lucratif fondée en 1959. Depuis sa première production (Carmen, avril 1960, avec Nan Merriman, Richard Cassilly et Louis Quilico), le VO donne, chaque hiver, de 16 à 25 représentations de 4 ou 5 opéras au Queen Elizabeth Theatre. Jusqu'en 1967, il monte également un opéra par été, dans le cadre du Festival international de Vancouver. En 1977, la saison se compose de trois productions locales en septembre-octobre et d'une autre au printemps, dans le cadre d'un programme d'échange avec Seattle. À l'occasion d'Expo 86, en mai, Lucian Pintile met en scène une Carmen controversée.

Si la compagnie puise surtout dans le répertoire traditionnel, elle cherche à maintenir un équilibre entre les œuvres les plus populaires (La Traviata, La Bohème, etc.) et d'autres moins souvent présentées (L'Italiana in Algeri de Rossini en 1966; Le Roi de Lahore de Massenet en 1977; From the House of the Dead de Janáèek en 1986, en première nord-américaine; Alcina de Haendel en 1990). Elle présente aussi les premières interprétations de Norma (1963) et Lucrezia Borgia (1972) par la soprano australienne Joan Sutherland. Le VO offre aussi des opéras du XXe siècle tels que Peter Grimes (1995), Candide (1996), ainsi que Susannah (1997) et Of Mice and Men (2002) de Carlisle Floyd. Le premier opéra commandé par la compagnie, The Architect (musique de David MacIntyre, livret de Tom Cone), est créé le 11 juin 1994. Une deuxième commande, l'opéra pour enfants Naomi's Road (arrangements de Ramona Luengen , livret d'Ann Hodges basé sur un roman de Joy Kogawa) est créée le 30 septembre 2005.

Chanteurs et directeurs artistiques

Tout en continuant, pour des raisons de distribution et de rentabilité, à engager des artistes étrangers de renom (dont Mary Costa, Placido Domingo, Ryan Edwards, Reri Grist, Marilyn Horne, Dorothy Kirsten, Gloria Lane, Luciano Pavarotti, Victoria Vergaza, Deborah Voigt, Li-Ping Zhang), les directeurs ou consultants artistiques du VO (Irving Guttman, 1960-1974 et 1982-1984; Richard Bonynge, 1974-1980; Hamilton McClymont, 1980-1982; Brian McMaster, 1984-1989; Guus Mostart, 1989-1992) font régulièrement appel à des chanteurs canadiens tels que Valdine Anderson, Milla Andrew, Theodore Baerg, Donald Bell, Russell Braun, Victor Braun, Clarice Carson, Claude Corbeil, Tracy Dahl, Gloria Doubleday, Judith Forst, Ben Heppner, Richard Margison, Ermanno Mauro, Allan Monk, Cornelis Opthof, Maria Pellegrini, Louis Quilico, Jean Stilwell, Heather Thomson, Huguette Tourangeau, Riki Turofsky et Lyn Vernon.

L'orchestre, ses chefs et ses metteurs en scène

Le Vancouver Opera orchestra est établi en 1977 pour remplacer le Vancouver Symphony Orchestra qui est l'ensemble attitré du VO de 1967 à 1977. En 1997, la proposition controversée de fusionner les orchestres Vancouver Opera et Vancouver Symphony n'est pas mise à exécution.

Parmi les chefs d'orchestre des productions, mentionnons Kazuyoshi Akiyama, Richard Armstrong, Kees Bakels, Stephen Barlow, Mario Bernardi, Richard Bonynge, James Craig, George Crum, Jonathan Darlington, Meredith Davies, Mark Emler, Otto-Werner Mueller, Yannick Nézet-Séguin, Antonio Pappano, Paolo Peloso et Leslie Uyeda. Le premier directeur musical est David Agler (1992-1999). Depuis 2004, Jonathan Darlington est le principal chef d'orchestre. Les mises en scène sont réalisées par Pamela Berlin, Atom Egoyan, Michael Cavanagh, David Gately, Irving Guttman, Joachim Herz, Goran Jarvefelt, Harry Kupfer (alors à ses débuts en Amérique du Nord), James Lucas, Lotfi Mansouri et Andrei Serban. Quant aux chanteurs locaux, ils bénéficient de trois programmes destinés à encourager les artistes résidents (1967-1970, 1974-1976, 1989-1990).

Programmes éducatifs

En 1972, la Vancouver Opera Guild crée « Opera in the Schools », qui est intégré peu après au programme régulier de VO. En 1977, dans la région des basses-terres continentales de la Colombie-Britannique, quelque 21 000 élèves du primaire assistent à une version abrégée d'Il Trovatore, mettant en vedette de jeunes chanteurs canadiens. Au début des années 2000, le programme scolaire, qui touche plus de 50 000 élèves, est l'un des plus anciens de ce genre au Canada. En 1989, on met sur pied un programme d'initiation à l'opéra à l'intention des écoles secondaires.

Budget; gestionnaires principaux

En 1977-1978, le budget du VO s'élève à près d'un million de dollars; la moitié de ces fonds proviennent de la vente de billets (plus de 6000 abonnements), et l'autre moitié de subventions du Conseil des Arts du Canada, du British Columbia Cultural Fund, de la ville de Vancouver et de dons de corporations et de particuliers. À la saison 1990-1991, le budget passe à 3,5 millions de dollars, 30 % provenant de sources gouvernementales, 43 % de la vente de billets, 23 % de fonds privés et 4 % de la Vancouver Foundation.

Pendant quelques années, le VO jouit de petits surplus budgétaires, soit jusqu'en 1995-1996, saison où son budget s'élève à 6,6 millions de dollars. Toutefois, la compagnie connaît un déficit de plus d'un million de dollars en 1996-1997, en raison de quelques productions mal accueillies, de la réduction des subventions du gouvernement et de la concurrence de nouveaux types d'événements. Ce déficit est finalement résorbé de sorte qu'à la fin de 2005-2006 le budget s'élève à 8,4 millions de dollars, dont 42 % tirés des revenus d'activités, 42 % du secteur privé et 16 % cent du secteur public.

À l'administration du VO, se sont succédé Karl Norman (1960-1965), James Norcop (1965-1967), John Finlay (1967-1969), Brian Hanson (1969-1975), Barry Thompson (1975-1978), Hamilton McClymont (1978-1982), Catherine Lowther (intérim, 1982-1984), Beverley Trifonidis (1984-1991) et Robert Hallam (1991-1999). Le contrat de Hallam n'est pas renouvelé, il est remplacé par James Wright.

Beverly Fyfe est chef de chœur de 1962 à 1992, suivie de Leslie Uyeda.

Bibliographie

« The Vancouver Opera Association 1960-1964: 5 years of progress », Opera Canada, févr. 1965.

David WATMOUGH, « The Vancouver Opera Association », Opera Canada, févr. 1968.

« Vancouver Opera Association », Opera Canada, sept. 1975.

Henry EWERT, « Joan Sutherland's 20 year love affair with Vancouver », Fugue, juin-juill. 1978.

Susan MERTENS, « The Dream of international opera fades as Vancouver faces fiscal realities », PfAC, printemps 1979.

Graham FORST, « Hamilton McClymont: the VOA's high-flying general director has down to earth plans », OpCan, automne 1979.

Bryan N.S. GOOCH, « Vancouver loves opera », OpCan, automne 1984.

David WATMOUGH, The Unlikely Pioneer: Building Opera from the Pacific Through the Prairies, Oakville, Ont. 1986.

Douglas HUGHES, « Vancouver Opera: where to next? », PfAC, juill. 1988.

Michael SCOTT, « Thirty years of opera », Vancouver Sun, 21 avril 1990.

« Excitement ahead in Vancouver Opera's 96/97 season », Playboard, sept. 1996.

Lloyd DYKK, « Two distinct orchestras means opera's voice will continue to be heard », Vancouver Sun, 21 févr. 1997.

David OWEN, « Looming corporate merger called off », OCSM Una Voce , mai 1997.

Lloyd DYKK, « Benefactor's exit signals next act for city's opera », Vancouver Sun, 28 sept. 1998.

Alan DANIELS, « After emerging from a million-dollar debt load, Vancouver Opera is hitting all the right notes », CanWest News, 11 oct. 2003.