Université d'Ottawa

 L'Université d'Ottawa, à OTTAWA, en Ontario, a été fondée en 1848 par les OBLATS en tant que Collège de Bytown. En 1861, l'institution est devenue le Collège d'Ottawa. Elle se démarque parce qu'elle est l'une des plus grandes universités bilingues d'Amérique du Nord. Poursuivant son mandat qui consiste à promouvoir le bilinguisme et le biculturalisme dans un environnement multiculturel, l'U. d'Ottawa offre des programmes alliant enseignement et recherche dans les deux langues officielles du Canada.

En 1866, le Parlement lui accorde le statut d'université, faisant de l'U. d'Ottawa la dernière université à recevoir sa charte avant la ratification de l'Acte de l'Amérique du Nord britannique qui confère la responsabilité de l'éducation aux gouvernements provinciaux. En l965, l'U. d'Ottawa devient un établissement non confessionnel à financement public. C'est à cette époque qu'elle connaît une croissance rapide. Elle est fusionnée avec l'U. Saint-Paul qui offre des programmes et des diplômes en théologie, en philosophie et en droit canonique.

L'U. d'Ottawa offre des cours dans ses facultés d'administration, de sciences humaines, d'éducation, de génie, de sciences de la santé, de médecine, de droit (common law et droit civil), de sciences et de sciences sociales. Elle a aussi une École d'études supérieures, un Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne et un Institut de développement international et de coopération. Son centre de cardiologie d'avant-garde, l'institut de cardiologie de l'U. d'Ottawa, se trouve à l'Hôpital civique d'Ottawa. En 1986, il a réalisé la première transplantation de coeur artificiel au Canada.. L'U. d'Ottawa est étroitement liée au milieu des affaires et au gouvernement dans le cadre de travaux de recherche ou de programmes d'enseignement coopératif et de consultation. Chaque année, elle reçoit près de 91 millions de dollars en subventions de recherche. L'U. d'Ottawa compte environ 25 000 étudiants et 1500 membres du corps enseignant.