Université de l'Alberta

L'Université de l'Alberta, à EDMONTON, est l'une des universités de recherche les plus importantes au Canada. Elle est fondée en 1908, et Henry Marshall TORY est son premier président. Les cours débutent en septembre de la même année avec 45 élèves et cinq professeurs. Le Président Tory envisage une université laïque ayant pour mission d'éduquer toute la population de la province. Comme il le dit, « L'éducation du peuple tout entier doit être son objectif final » (traduction libre). La loi sur l'université (University Act), rédigée par Tory, interdit spécifiquement l'offre de cours ou de programmes non ouverts aux femmes. Décima Robinson devient la première femme diplômée de l'université en 1912. L'université croît rapidement jusqu'en 1914, ouvrant des facultés de droit (1912), de médecine (1913) et de sciences appliquées (génie, 1913).

Le Département de l'extension (1912) commence rapidement à offrir des conférences et des services de bibliothèque partout dans la province. Il crée également deux institutions de l'Alberta qui sont toujours en existence, la radio CKUA (1927) et l'ÉCOLE DES BEAUX-ARTS DE BANFF (1933, maintenant le Banff Centre). L'université se développe rapidement pendant les années qui suivent la fin de la Seconde Guerre mondiale, tout comme au cours des années 1960.

Au fil des ans, elle est affiliée à plusieurs établissements d'enseignement postsecondaire religieux, dont les collèges St. Stephen's (méthodiste/Église unie), St. Joseph's (catholique romain), Concordia University (luthérien) et King's (interconfessionnel). Le Campus Saint-Jean, qui fait ses débuts en 1910 en tant que juvénat de l'ordre des Oblats et est affilié à l'UNIVERSITÉ D'OTTAWA, devient une partie de l'Université de l'Alberta en 1963. Il offre maintenant des programmes de baccalauréat et certains programmes de maîtrise en français. En 2004, l'université prend possession du Lutheran College de Camrose, qui devient le campus Augustana. L'Université de l'Alberta établit des campus à Calgary et à Lethbridge dans les années 1950; ceux-ci deviennent ensuite des universités indépendantes en 1966 et 1967, respectivement.

L'Université de l'Alberta offre plus de 200 programmes de premier cycle et environ 170 programmes d'études supérieures dans quelque 275 domaines de recherche. La Faculté de l'extension, un chef de file canadien depuis plus d'un siècle, est spécialisée dans la formation continue, les voyages d'étude et les cours d'anglais langue seconde (ALS). L'université offre des programmes d'études à Cortona, en Italie, ainsi qu'en France. La Faculté des études autochtones offre des programmes de premier cycle, d'études supérieures et de certificat portant sur la langue, la culture, les terres et les ressources, et l'autonomie.

L'Université de l'Alberta compte plus de 100 centres et instituts de recherche sur le campus, y compris l'Institut national de nanotechnologie, un projet mené conjointement avec le CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHE DU CANADA. L'université est également l'un des partenaires, avec d'autres universités, d'un certain nombre de centres de recherche, dont le Bamfield Marine Science Centre et TRIUMF, le Laboratoire national canadien pour la recherche en physique nucléaire et en physique des particules. Dix centres à travers l'Alberta se concentrent sur la recherche agricole et environnementale, y compris le Jardin botanique du Dévonien et deux ranchs de 5000 ha.

En 1918, Robert BOYLE, un professeur de physique devenu doyen de la Faculté de génie, dirige une équipe qui développe le premier sonar pour la Marine royale. J.B. COLLIP, professeur de biochimie dans les années 1920, joue un rôle crucial dans la découverte de l'INSULINE et lance une tradition de recherche sur le diabète qui se poursuit aujourd'hui à l'Université de l'Alberta, avec l'élaboration du protocole d'Edmonton pour les transplantations d'îlots pancréatiques. Au milieu des années 1920, le professeur de génie Karl CLARK travaille sur le processus de base pour séparer le pétrole des sables bitumineux de l'Athabasca. Enfin, le chimiste R.U. LEMIEUX est le premier à synthétiser du saccharose en 1953.

L'Université de l'Alberta est celle au pays dont le plus grand nombre de professeurs (31 depuis 1986) ont reçu une bourse d'enseignement 3M, le prix le plus prestigieux au Canada pour l'excellence en enseignement universitaire. Le corps professoral et les étudiants de l'université, particulièrement ceux de la Faculté de médecine, bénéficient du soutien de la Fondation du patrimoine albertain pour la recherche médicale (Alberta Heritage Foundation for Medical Research). Les chercheurs travaillent également en étroite collaboration avec les membres du CONSEIL DE RECHERCHE DE L'ALBERTA (logé et géré par l'université de 1921 à 1942) et le BUREAU DE RECHERCHE ET DE TECHNOLOGIE DES SABLES BITUMINEUX DE L'ALBERTA. Les recherches en microélectronique, de même que la technologie du LASER et ses applications, sont les secteurs de recherche privilégiés de l'Alberta Microelectronic Centre et de l'Alberta Laser Institute.

Les éminents compositeurs canadiens Violet ARCHER et Malcolm FORSYTH ont enseigné au département de musique de l'Université de l'Alberta pendant de nombreuses années. Le département abrite également, en collaboration avec la Smithsonian Institution, la collection d'enregistrements Folkways. L'université a été la première dans le Commonwealth britannique à mettre en place un programme de doctorat en éducation physique. Avec la ville d'Edmonton, elle accueille les JEUX MONDIAUX UNIVERSITAIRES en 1983, deuxième en importance après les Jeux olympiques. L'Institut canadien d'études ukrainiennes est l'un des principaux centres de recherche sur l'UKRAINE. Il publie la Revue d'études ukrainiennes et a publié plus de 160 livres depuis sa fondation en 1976.

Les Presses de l'Université de l'Alberta, fondées en 1969, publient environ 12 livres par année. Sa bibliothèque possède la seconde plus imposante collection au Canada, avec ses quelque 13 millions de titres. Elle est un chef de file dans le développement de l'accès aux ressources électroniques avec des sites tels que Peel's Prairie Provinces et l'Alberta Folklore and Local History Collection. Le campus principal de l'université (campus Nord), situé le long de la rivière Saskatchewan Nord au centre d'Edmonton, couvre une superficie de 89 ha. En plus des campus Saint-Jean et Augustana, l'université dispose d'un campus au centre-ville (Enterprise Square) et d'installations pour les sports et l'agriculture, ainsi que de résidences sur son campus Sud. L'Université est le cinquième employeur de la région d'Edmonton.

Parmi les anciens étudiants distingués de l'Université de l'Alberta, on compte le Dr George STANLEY, concepteur du drapeau canadien arborant la feuille d'érable; le gouverneur général Roland MICHENER, le premier ministre Joe CLARK, la juge en chef de la Cour suprême, Beverly MCLACHLIN, et le physicien Richard TAYLOR, lauréat du Prix Nobel.

Les couleurs de l'Université de l'Alberta sont le vert et l'or et sa devise est Quaecumque Vera « Tout ce qui est vrai ». Elle compte environ 31 000 étudiants de premier cycle et 7000 étudiants des cycles supérieurs.