« Tomahawk » est le nom commun de divers types de haches utilisées par les autochtones. Peu après l'arrivée des Européens, le tomahawk à tête de pierre cède bientôt place aux haches de commerce à tête de fer ou d'acier, parfois de laiton, de bronze ou de cuivre. Utilisé pour travailler le bois, le tomahawk était aussi une arme de guerre. Le manche était décoré de motifs gravés et parfois de plumes, de fourrure, de perles et de rubans. La tête était souvent élaborée et comprenait parfois un fourneau de pipe. De nombreux tomahawks ne servaient ni de haches de guerre ni d'outils, mais symbolisaient le rang de leurs propriétaires. Les Français et les Britanniques présentaient aux valeureux guerriers des tomahawks richement décorés.