Tabac

Le tabac (Nicotiana tabacum) est une plante herbacée annuelle (potentiellement vivace) de la famille desMORELLES. Il a été développé en Amérique centrale par un croisement naturel entre le N. sylvestris et le N. tomentosiformis. La plante a un réseau de racines fibreuses et une tige cylindrique qui est coiffée d'une grappe de plus de 150 fleurs roses à 5 pétales en forme d'entonnoir. Le fruit est une capsule comptant de deux à quatre compartiments. Chaque capsule peut produire de 4000 graines à 8000 graines. Les feuilles, qui mesurent en moyenne de 23 cm à 30 cm de large et de 55 cm à 60 cm de long, sont les parties importantes commercialement. Elles forment une spirale autour de la tige, sont ovales et leur extrémité est pointue. Le Canada se classe parmi les 12 premiers pays producteurs de tabac et cultive 5 variétés principales : le tabac séché à la chaleur, le Burley, le tabac à cigare, le tabac brun et le tabac à pipe, qui est séché à l'air. Le tabac sert surtout à la fabrication de cigarettes ou de cigares. Le tabac à chiquer ou à priser ne représente qu'une faible part du marché de consommation.

Le tabac était cultivé par lesPÉTUNS, lesNEUTRES et les HURONS du Sud-Ouest de l'Ontario et était un important article pour le troc. On entreprend la culture commerciale du tabac au Canada au début du XIXe siècle et, jusqu'en 1920, elle se limite pratiquement au Burley. Le tabac séché à l'air est introduit en Ontario vers 1900 et il constitue maintenant la principale variété cultivée au Canada (de 95 p. 100 à 98 p. 100). Le Sud-Ouest de l'Ontario en produit 90 p. 100. Il est implanté au Québec, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard et au Nouveau-Brunswick en 1930, 1958, 1959 et 1963, respectivement. Les graines de tabac sont semées dans de la terre organique stérilisée dans des serres au cours des premières semaines d'avril. On transplante ensuite les plants dans les champs à la fin de mai et au début de juin. Les plants nécessitent environ de 220 mm à 250 mm de pluie, de 115 jours à 120 jours sans gel et des températures moyennes mensuelles de 19°C à 23°C. Les insectes ravageurs et les autres problèmes avec lesquels le tabac est aux prises sont les agrotis, les sphinx de la Caroline, les pucerons, la fonte des semis, le chancre noir, le peronospora du tabac, lesNÉMATODES et lesPLANTES NUISIBLES. Les plants sont coupés à une taille de 16 feuilles à 19 feuilles commercialisables, généralement à la fin de juillet. Les feuilles du bas sont les premières à atteindre la maturité et sont récoltées en lot de deux ou trois feuilles par cueillette, à intervalles d'une semaine. Les feuilles récoltées sont séchées dans un séchoir à chaleur naturelle ou un séchoir à chaleur artificielle. Le séchage à haute température suspend les transformations chimiques naturelles et donne aux feuilles une couleur dorée. Les tabacs séchés à l'air sont habituellement récoltés avec la tige entière, suspendus sur des baguettes pour les faire sécher naturellement à l'air dans un entrepôt. Le produit final est de couleur brune. Voir aussiACTION DE FUMER.