Sven Börje Johansson

 Sven Börje Johansson, chorégraphe, spécialiste de l'élevage de caribous (Säffle, Värmland, Suède, 29 août 1924). Sven Johansson grandit sur la côte Atlantique à Torskog, dans la province de Bohus län près de Göteborg en Suède. Il grandit en suivant des cours de théâtre et de musique, en se livrant à des débats animés et en explorant la grande bibliothèque familiale. L'horreur accablante de la Deuxième Guerre mondiale assombrit la fin de son adolescence. Une fois adulte, il déménage en Laponie suédoise pour y vivre de la terre et contempler les mystères de la vie. Un gigantesque projet hydroélectrique prévoyant l'inondation de la partie en amont du bassin fluvial Luleå, où il habite, le pousse à émigrer en 1962 à Reindeer Station dans le delta du Mackenzie.

Sa connaissance de l'élevage du caribou, acquise des Sami du nord de la Suède, lui permet d'obtenir un contrat de cinq ans pour la réorganisation de l'industrie canadienne du caribou qui est au bord de l'agonie. En effet, les troupeaux de caribous qui sont élevés dans des espaces restreints souffrent gravement de malnutrition. Johansson réussit toutefois à résoudre ce problème en introduisant un mode d'élevage en libre parcours. À la fin de son contrat, il demeure dans le delta du Mackenzie et travaille pour la Commission géologique du Canada dans le cadre d'un levé de la plate-forme polaire arctique à bord du North Star, un bateau spécialement conçu pour la navigation arctique. Depuis le début des années 1970, Johansson vit sur son bateau à Victoria, en Colombie-Britannique, ou sur le Belvedere, un yacht à voile de 60 pieds (18 mètres) dont il est le capitaine. Ce voilier, qui est le premier navire privé à traverser le passage du Nord-Ouest du Pacifique à l'Atlantique, termine son voyage à New York en 1989.

Johansson arrive sur la scène de la danse artistique en 1989, lors de la mise sur pied de l'organisme sans but lucratif Discovery Dance Society œuvrant dans le domaine du développement de la ES Dance (l'acronyme ES signifie Excedere Saltatio - Dance Exceeding Limitations). Les danseurs de la ES Dance utilisent, dans l'exécution de mouvements en plein vol défiant la gravité, une longue perche installée sur un support muni de roues manœuvré par un opérateur expérimenté. Grâce à un éclairage adapté, ce type d'équipement n'est visible que pour les danseurs.

La technique innovatrice de danse de Johansson est présentée en 1992 à Victoria dans Exalted Surprise. Dès lors, il produit des chorégraphies et des pièces de théâtre qui se prêtent à cette technique, dont Peter Pan, Fiddler on the Roof, Mer Tribu ainsi qu'un projet pilote en 2001 qui simule la danse sous l'eau. Quelques-unes de ses productions sont présentées sur les chaînes de télévision de langue anglaise de la SRC et Bravo Canada. En 1994, sa compagnie Discovery Dance Company est la première à mettre sur pied une technique de danse adaptée aux personnes handicapées à l'aide de l'instrument utilisée pour la ES Dance qui leur permet de lever les obstacles de la cécité, du manque de force musculaire et du manque d'équilibre.

À Prague, en République tchèque, Johansson reçoit le premier prix de l'International Dance Festival dans la catégorie « chorégraphie professionnelle » en 1999 et en 2000. En 2005, il est en lice pour un prix Dora canadien en chorégraphie et, en 2007, reçoit un prix Jessie en chorégraphie pour Skydive produit par la RealWheel Society de Vancouver.

Pour son œuvre dans le domaine de l'élevage de caribous au Canada, ses levés de la plate-forme polaire et ses recherches sur l'ethnologie arctique ainsi que la migration du peuple inuit et scandinave (Vikings), Sven Johansson est fait Officier de l'ORDRE DU CANADA en 1994. En 2002, il reçoit la Médaille d'or du Jubilé de la Reine.