Heather Spears, poète, romancière, artiste (Vancouver, Colombie-Britannique, 1934). Heather Spears fréquente la Vancouver School of Art et l'Université de la Colombie-Britannique, puis s'installe au Danemark en 1962, où elle ouvre la Upper Canada Gallery. Elle vient chaque année au Canada donner des séances de lecture et des conférences. Son premier recueil de poésie, Asylum Poems (1958), est suivi de huit autres recueils.

Sa poésie décrit souvent les rapports existant entre le dessin et la poésie, moyens d'expression artistique où des lignes précises « avec une autorité fortuite / se déplacent sur la page pour venir s'échoir / sur des formes soudainement palpables ». Le poème titre de The Danish Portraits (1967) consiste en une série d'évocations lyriques d'un peintre qui médite sur la relation qu'il entretient avec son modèle.

Les poèmes de ses ouvrages sont souvent illustrés de ses propres dessins; Drawings From the Newborn (1986) présente des poèmes et des dessins mettant en scène de jeunes enfants en état de crise. The Panum Poem (1996) lui fut inspiré de ses cours de dessin d'anatomie au Panum Institute, au Danemark. Required Reading (2000), pour sa part, met en relief le travail de madame Spears comme artiste dans une salle d'audience durant le procès suivant la mort de Reena Virk.

Ses autres ouvrages de poésie se caractérisent par le soin pictural apporté aux détails visuels. On trouve parmi ceux-ci From the Inside (1972), How to Read Faces (1986), gagnant du prix Pat Lowther Memorial Award; The Word for Sand (1988), qui lui vaut le Prix du Gouverneur général dans la catégorie poésie et à nouveau le prix Pat Lowther Memorial Award. Mentionnons également Human Acts (1991); Poems Selected and New (1999) ainsi que Line by Line (2002), une anthologie de la poésie canadienne où les poèmes sont accompagnés du portrait de l'auteur à l'œuvre.

Elle écrit aussi des romans fantastiques. Dans les années 1990, elle publie la trilogie The Moonfall : Moonfall (1991), The Children of Atwar (1993) et The Taming (1996), dont l'action se situe sur une terre ravagée par un holocauste et peuplée de jumeaux partageant le même corps. Elle s'adonne depuis au roman policier et a publié, en 2004, The Flourish.