Sibbeston, Nicholas George

Nicholas George Sibbeston, avocat et député (Fort Simpson, T.N.-O., 21 nov. 1943). Premier avocat autochtone du Nord (baccalauréat en droit, 1975) et deuxième Métis de l'histoire canadienne à la tête d'un gouvernement constitutionnel (après John Norquay du Manitoba), Sibbeston est un défenseur déterminé et parfois virulent des droits des autochtones dès ses débuts en politique territoriale en 1970. À titre de président du Western Constitutional Forum, le groupe de négociation mis sur pied pour créer une nouvelle division des Territoires du Nord-Ouest actuels, il insiste pour que ses frontières dans l'Est soient délimitées de façon à garantir au moins l'équité entre la population autochtone et les Blancs qui, pour la plupart, vivent dans l'Ouest.

En 1984, il est nommé membre du conseil territorial. À titre de chef du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (1986-1987), il intente une poursuite au gouvernement fédéral, alléguant que l'ACCORD DU LAC MEECH (voir ACCORD DU LAC MEECH : DOCUMENT) viole les droits des citoyens et il la perd. En 1988, en tant que ministre du Développement économique et du Tourisme, il continue à s'opposer à l'accord. Sibbeston abandonne la vie politique en 1991 et se consacre à la réorganisation territoriale.