Shingoose

Shingoose (né Curtis Jonnie). Auteur-compositeur-interprète, guitariste (Winnipeg, 26 octobre 1946). Indien ojibway élevé d'abord dans la réserve de Roseau River puis par une famille de missionnaires mennonites à Steinbach, Man. (1950-60), il chanta dans des chorales d'églises. Déménageant aux É.-U. à l'âge de 15 ans, il fit une tournée en tant que membre du Boystown Concert Choir, ensemble du Nebraska, et il joua dans divers groupes rock à Washington, D.C., et à New York de 1965 à 1973. Jonnie rentra à Winnipeg en 1973. Bouleversé par l'affrontement qui eut lieu la même année à Wounded Knee, Dak.-S., entre des Blancs et des membres de l'American Indian Movement, il se mit à militer pour la cause des autochtones. Adoptant le nom de son arrière-grand-père, Shingoose, il commença à chanter dans le style country-folk; il s'est produit à l'Edmonton Folk Festival, au Festival de folklore Mariposa, au Vancouver Folk Festival et au Winnipeg Folk Festival, à la Big Valley Jamboree et partout au Canada dans des coffeehouses et sur des campus universitaires. Il composa et interpréta des chansons de la comédie musicale autochtone In Deo, qui fut donnée d'un bout à l'autre du Canada en 1983. En 1985, il devint l'animateur d'une émission d'affaires publiques autochtones à la station de télévision CKND, à Winnipeg, diffusant dans tout l'Ouest canadien. Sa propre compagnie, Native Multimedia Productions, Inc., fondée en 1986, réalisa « Indian Time », émission spéciale sans précédent mettant en vedette Tom Jackson, Buffy Sainte-Marie, Laura Vinson et d'autres artistes autochtones, qui fut télédiffusée en 1989 par CTV. Les enregistrements de Shingoose incluent le maxi 45t. Native Country (1975, publié par le Conseil autochtone du Canada, MS-11710-11), le micr. Ballad of Norval (1979, CBC LM-467) et la cassette Natural Tan (1989, Headband Records HC-8801). Parmi ses chansons les plus connues, citons « Loved Ones » (à l'origine « Wounded Knee Blues »), « Indian Time », « Natural Tan », « Reservation Blues », « Crow Fair » et « Elijah ».