Sheila McCarthy

Sheila Catherine McCarthy, actrice, chanteuse, danseuse (Toronto, 1er janvier 1956). Sheila McCarthy est l'une des artistes les plus actives de l'industrie canadienne du film, de la télévision et de la scène. Elle décrit elle-même ses débuts comme ceux d'une « petite fille dansante adorable » à la Thornhill Free School, dans le nord de Toronto. Sa première apparition sur scène a lieu au théâtre Elgin de Toronto, dans Peter Pan, alors qu'elle n'a que six ans. Elle étudie à l'Université de Victoria et passe un an sous la tutelle d'Uta Hagen, professeure influente d'art dramatique, au HB Studio, à New York, puis elle suit des ateliers avec la troupe Second City, à Toronto.

Elle remporte un prix Dora-Mavor-Moore pour Really Rosie (1983) au Young People's Theatre (aujourd'hui le Lorraine Kimsa Theatre for Young People) et travaille beaucoup dans tout le pays. Elle participe au SHAW FESTIVAL et fait partie de la Grand Theatre Company de Robin PHILLIPS, avec qui elle participe à Waiting for the Parade (qui est enregistré et présenté par la SRC), à Godspell et à Timon of Athens. En 1990, McCarthy joue Ophelia dans Hamlet au Toronto Free Theatre. Au FESTIVAL DE STRATFORD, elle interprète Sally Bowles dans Cabaret, joue dans School for Scandal et tient les rôles d'Adelaide dans Guys and Dolls et d'Irma dans Anything Goes. En 1992, elle joue Helena dans A Midsummer Night's Dream. Elle retourne sur la scène de Stratford en 2002 dans le rôle de Mme Peachum, dans une reprise bien reçue de la comédie musicale The Threepenny Opera de Brecht et Weill.

Ayant déjà travaillé à la télévision, elle obtient un rôle dans le téléfilm A Nest of Singing Birds (1987), qui lui vaut une nomination pour le PRIX GÉMEAUX de la meilleure interprétation dans un premier rôle féminin dramatique. La même année, elle fait sa première impression remarquable dans un film canadien : elle joue Polly, fille originale éprouvant des problèmes d'organisation, dans I've Heard the Mermaids Singing (v. f. Le chant des sirènes) de Patricia ROZEMA. Elle remporte le PRIX GÉNIE de la meilleure actrice grâce à ce film extrêmement populaire qui gagne de nombreux prix au Canada et à l'étranger et qui est qualifié par les critiques de classique canadien absolu.

Sheila McCarthy est pour la deuxième fois en nomination pour un prix Gémeaux, cette fois pour la meilleure interprétation en tant qu'actrice invitée, dans la série Mount Royal (1989; v. f. Mont-Royal), puis elle travaille à nouveau avec Rozema dans le deuxième film de la réalisatrice, White Room (1990). McCarthy continue son travail régulier dans différents rôles de films conventionnels d'Hollywood, comme Die Hard 2 (1990; v. f. Cinquante-huit minutes pour vivre), Pacific Heights (1990; v. f. Fenêtre sur Pacifique), Stepping Out (1991; v. f. Un amour de prof ), ainsi que de films canadiens à petit budget, comme George's Island (1989) et The Lotus Eaters (1993; deuxième prix Génie de la meilleure actrice).

Dans la série « Emily of New Moon » (1998-2000), inspirée des romans de Lucy Maud MONTGOMERY, McCarthy joue le rôle de Laura, la tante d'Emily, et reçoit deux autres nominations pour le prix Gémeaux de la meilleure actrice, rôle principal, dans une série télévisée dramatique, qu'elle gagne en 1999. En 2000, elle obtient une nomination aux Gémeaux pour son interprétation dans la minisérie « The City », et elle écrit et produit le film pour nickélodeons Virtual Mom, dans lequel elle joue également. Avec « Sesame Park », en tant qu'artiste invitée, elle gagne le prix Gémeaux (2000) de la meilleure interprétation dans une émission ou une série préscolaire. En 2001, elle joue dans la brève série « The Endless Grind », en plus d'apparaître dans la dernière saison de « Picket Fences ». En 2007, elle décroche un rôle de soutien dans « Little Mosque on the Prairie » (v. f. « La petite mosquée dans la prairie » ), série populaire de la SRC, qui lui mérite une nomination pour le prix Gémeaux de la meilleure actrice dans une comédie.

Les films et les téléfilms de Sheila McCarthy incluent Beautiful Dreamers (1990), Desperanto (la contribution de Rozema à Montréal vu par..., 1991), Disney's Paradise (1991), The Awakening (téléfilm, 1993; v. f. La force d'aimer), Menendez : A Killing in Beverly Hills (téléfilm, 1994), The Possession of Michael D. (téléfilm, 1995), The Marriage Bed (téléfilm, 1996), House Arrest (1996, v. f. Parents secours), More Tales of the City (minisérie, 1998), Haven (téléfilm, 2000), I Was a Rat (minisérie, 2001; v. f. Un bon petit rat), Red Green's Duct Tape Forever (2002), Rare Birds (2002, v. f. Oiseaux), Confessions of a Teenage Drama Queen (2004, v. f. Confessions d'une jeune diva), The Day after Tomorrow (2004, v. f. Le jour d'après), Being Julia (2004, v. f. Adorable Julia), Geraldine's Fortune (2004, v. f. La fortune de Géraldine ), Bailey's Billions (2005, v. f. Oscar, le chien qui vaut des milliards), Breakfast with Scot (2007), The Stone Angel (2007), Year of the Carnivore (2009) et Love Letters (2010).

Sheila McCarthy est porte-parole active du Quilt Project, un groupe de soutien pour les familles touchées par le cancer du sein, et de la Société canadienne pour nourrir les enfants.