Shawnadithit, ou Nance April ou Nancy, la dernière des Béothuks (v. 1801 -- St. John's, Terre-Neuve, 6 juin 1829). Membre d'une des petites familles indiennes en déclin, elle est la nièce de Demasduwit. En mars 1823, elle, sa mère et sa soeur, toutes trois mourantes de faim, sont capturées par des marchands de fourrures anglais à la baie Badger et emmenées à St. John's. Les autorités décident de les rendre, chargées de présents, à leur peuple, mais les trois femmes ne parviennent pas à le rejoindre. Les deux autres femmes meurent de tuberculose et Shawnadithit est hébergée par le planteur John Peyton dans l'île Exploits-Burnt. En 1828, elle est envoyée à la Beothuk Institution, à St. John's. Elle transmet à W.E. Cormack, président de l'institution, de précieux renseignements sur la langue et les coutumes de son malheureux peuple. Son habileté dans le dessin s'avère particulièrement utile. Elle meurt, elle aussi, de tuberculose et est inhumée dans le cimetière militaire et naval.