Sarah (Sass) Jordan, auteure-compositrice-interprète, actrice (née à en Birmingham, en Angleterre, le 23 décembre 1962). Chanteuse de blues et de rock dynamique et sensuelle, Sass Jordan connaît un vif succès en sortant plusieurs albums platine dans les années 1980 et 1990. Lauréate d'un prix Juno, elle est la coqueluche de la critique grâce à sa musique rock'n'roll infusée de soul et de blues. On la compare souvent à Janis Joplin et à Tina Turner. Le déclin de sa carrière l'amène à changer d'image, ce qui ne joue pas en sa faveur. Elle regagne toutefois en popularité en participant à l'émission « Canadian Idol » de CTV à titre de juge, de 2003 à 2008.

Enfance

Fille d'un professeur d'université français et d'une actrice anglaise, Sass Jordan quitte l'Angleterre pour Westmount, au Québec, lorsqu'elle est encore enfant. Elle quitte le nid familial à 14 ans, quand ses parents se séparent, et attire déjà l'attention lorsque, adolescente, elle est bassiste pour The Pinups. Ensuite choriste pour le groupe pop montréalais The Box, elle sort son premier album solo, Tell Somebody, avec l'étiquette Atlantic Records en 1988.

Succès

Tell Somebody, avec les single à succès « Tell Somebody », « Double Trouble » et « Stranger Than Paradise », se hisse au rang de disque platine au Canada. Sa reprise du classique R&B « Rescue Me », qu'on entend dans le film canadien American Boyfriends, connaît un succès mineur en 1989. La même année, elle remporte le prix Juno de la chanteuse la plus prometteuse de l'année.

Elle s'installe à Los Angeles en 1990 et sort l'album Racine en 1992 avec MCA/Impact. Quatre des morceaux de l'album se hissent parmi le top 20 canadien : « Make You a Believer », « I Want to Believe », « You Don't Have to Remind Me » et « Goin' Back Again », lui permettant ainsi de vendre au-delà de 100 000 exemplaires de son album au Canada et lui valant le titre d'artiste rock féminine de l'année d'après la revue américaine Billboard. La même année, elle enregistre un duo avec Joe Cocker pour la trame sonore du film The Bodyguard (v.f. Le garde du corps), qui se vend à plus de 27 millions d'exemplaires dans le monde entier.

Changements de son

Son troisième album, Rats (1994), est applaudi par la critique et produit deux morceaux qui se classent au top 10 canadien, « High Road Easy » et « Sun's Gonna Rise », mais n'obtient pas le succès commercial escompté, se hissant seulement au rang de disque d'or. Elle revient au Canada en 1996 et, à la demande de l'étiquette Aquarius Records, abandonne ses sonorités rock au profit d'un son pop laqué sur Present (1997) et Hot Gossip (2000), deux albums qui n'ont ni succès commercial, ni succès critique.

Rôles au théâtre et à la télévision

Sass Jordan change alors d'orientation professionnelle et se mérite beaucoup d'éloges pour son interprétation de Janis Joplin dans la pièce Love, Janis, présentée off-Broadway en 2001. Elle joue son propre rôle dans un épisode de la populaire série « Corner Gas » (2004-2009) sur les ondes de CTV et monte sur scène à Winnipeg et à Toronto dans The Vagina Monologues.

Canadian Idol et carrière solo

En 2003, Sass Jordan revient sur la scène culturelle canadienne à titre de juge à l'émission à succès « Canadian Idol », la version nationale d'« American Idol ». La même année, elle partage la scène avec les Rolling Stones, AC/DC et bien d'autres lors d'un concert-bénéfice à Toronto pour le syndrome respiratoire aigu sévère. Plus tard cette année-là, Aquarius sort une compilation de ses plus grands succès, intitulée Sass... Best of Sass Jordan, qui comprend deux nouvelles chansons, dont le morceau « Brand New Day ».

Ancien impresario du groupe Tragically Hip et juge pour Canadian Idol aux côtés de Sass Jordan, Jake Gold devient son agent. En 2006, la chanteuse enregistre l'un de ses albums les plus décontractés, Get What You Give, avec le réalisateur Colin Linden. En 2008, elle compose et enregistre son album suivant, From Dusk 'Til Dawn, avec son mari, Derek Sharp, lui aussi musicien (notamment pour Alannah Myles, Red Rider et Jeff Healey).

Titre de colonel honoraire et S.U.N.

En 2012, l'Aviation royale canadienne nomme Sass Jordan colonel honoraire du 417e Escadron de soutien au combat à Cold Lake, en Alberta. La même année, elle forme un nouveau groupe rock, S.U.N. (pour « Something Unto Nothing ») avec Brian Tichy, ancien batteur de Whitesnake, de Billy Idol et d'Ozzy Osbourne. Bientôt, ils composent et enregistrent leur propre musique et partent en tournée.

Prix

Chanteuse la plus prometteuse de l'année, prix Juno (1989)

Une version de cet article est parue initialement dans l’Encyclopédie de la musique au Canada.