Roy, Myke

Myke Roy. Compositeur, ingénieur du son (Trois-Rivières, Québec, 2 juillet 1950). B.Mus. composition (Montréal) 1975, M.Mus. composition (ibid.) 1980, D.Mus. composition (ibid.) 1989. Il étudia tout d'abord à l'École supérieure de musique de Nicolet (1970-72) puis à l'Université de Montréal, notamment avec Serge Garant. Entre-temps, il travailla au Studio de musique électronique de l'Université McGill (1974-75) avec Alcides Lanza et Mario Bertoncini. Ingénieur du son depuis 1972, il a été technicien à l'Université de Montréal (1974-77) où, entre autres, il participa à la réalisation du micr. Chants et jeux des Inuit qui remporta le Grand prix du disque de l'Académie Charles-Cros 1979. De 1983 à 1986, il fut responsable d'un laboratoire de musique électroacoustique à l'UQTR où il enseigna aussi l'acoustique, l'électroacoustique et la perception auditive. Il a également fait la sonorisation des concerts de la SMCQ et de l'ACREQ. En 1987, il fut nommé coordonnateur du secteur électroacoustique de l'Université de Montréal. Il a signé l'article « Le Statut de professionnel pour le compositeur/diffuseur d'électroacoustique » dans GUIDE >convergence< (Montréal 1989).

Boursier à plusieurs reprises du CAC, Myke Roy a produit une trentaine d'oeuvres : musique instrumentale, électroacoustique, théâtre musical et multimédias. En 1976, il remporta la bourse sir Ernest MacMillan de la CAPAC pour les pièces Sveln (piano et synthétiseur), Dra-men Dzunkt (8 exécutants ou plus) et Tsé Tnant/Te Deum (17 instruments amplifiés et bande). En 1987, il reçut le Prix Robert Fleming du Conseil canadien de la musique. Il est compositeur agréé du Centre de musique canadienne et membre de la Communauté électroacoustique canadienne dont il a été vice-prés. (1987-89). Sa pièce Tsé Tnant/Te Deum a été enregistrée sous la direction de Lorraine Vaillancourt (RCI 475) tandis que Landstaad Myr ou L'Odysée d'Alfred le serpent pour neuf percussions a été gravée par la SMCQ (RCI 655).