Rosen, Robert

Robert (Joseph) Rosen. Compositeur, administrateur (Melfort, Sask., 20 mai 1956). B.Mus. (Alberta) 1977. Il étudia la composition avec Violet Archer et Malcolm Forsyth à l'Université de l'Alberta, et suivit par la suite des cours particuliers avec Bruce Mather. Après deux années d'études au CA Banff dans le cadre de la session d'hiver du programme d'études supérieures de musique (1979-81), il assista en 1982 aux Internationale Ferienkurse für Neue Musik à Darmstadt, Allemagne de l'Ouest, grâce à une bourse du CAC. À Banff, il a rempli les fonctions de musicothécaire (1982-84), de coordonnateur du programme d'études supérieures de musique (1986-88) et de dir. adj. du programme de musique de la session d'hiver (1990 -). Pendant les années 1980, il a travaillé avec quelques-uns des grands artistes invités à Banff, y compris John Cage, Witold Lutoslawski, Heinz Holliger et R. Murray Schafer. Rosen remporta plusieurs prix de composition, notamment comme finaliste du Concours national des jeunes compositeurs de la SRC en 1979 (Lady from New York, pour choeur de femmes) et du Contemporary Music Festival de l'État de l'Indiana en 1982 (Meditation no 2 pour orchestre, 1980). Il fut également lauréat du Concours de la SDE Canada pour jeunes compositeurs à deux reprises : en 1980 pour trois oeuvres et en 1983 pour From Silence pour piano et orchestre.

Rosen a reçu des commandes de la flûtiste Carmelia MacWilliam (Meditation no 5« Mosaic 1981 », 1981), du CA Banff (From Silence, 1983), de Pro Coro Canada (Meditation no 7« Coro », 1984), de l'Orchestre symphonique de Victoria (« ... sans bruit ... », 1987) et de la Vancouver New Music Society (Zero to the Power, 1987). D'autres oeuvres ont été exécutées par l'Orchestre philharmonique de Calgary, l'Orchestre symphonique d'Edmonton, le Saint Cecilia Orchestra d'Edmonton, le flûtiste Robert Aitken, le flûtiste hollandais Jacques Zoon, le hautboïste hollandais Hans de Vries, les NMC, Arraymusic et les pianistes-duettistes Mather-LePage (Meditation no 4, 1981, enregistrée par ce duo sur Centredisques CMC-1884). Rosen a également composé des bandes sonores pour la danse et le cinéma. En 1986, il fut interprète et compositeur en résidence auprès l'Experimental Dance and Music à Vancouver. En 1988, il écrivit une partition pour Dis/Zero to the Power, une oeuvre en collaboration pour un atelier auquel participaient le Vancouver Dance Centre et la Vancouver New Music. La même année, l'ensemble de Seattle MarZena créa Krikos II (1982). Aeon, une commande pour batterie avec éléments électroniques contrôlés par un instrument à vent MIDI, fut créée au INDE New Music/New Dance Festival à Toronto en 1990. Rosen a signé les bandes sonores de plusieurs films de Parcs Canada distribués par l'ONF, dont Heritage for the Future (1980), Siding 29 (1982) et Lake Louise : A Mountain Legend (1984). Au début des années 1990, il manifestait un vif intérêt pour la composition environnementale, comme en témoigne la création de Canyon Shadows : Stones qui eut lieu en 1990 à Grotto Canyon, près de Canmore, Alb.; l'oeuvre comportait un texte poétique de Peter Christensen et une chorégraphie du chorégraphe et interprète Jay Hirabayashi.

Rosen a signé les articles « Canadian composers at Banff » dans Célébration et « Dialoguing about new music » dans Hello Out There! (CanMus Documents no 2, Toronto 1988), et a collaboré à l' EMC. Il est compositeur agréé du Centre de musique canadienne et, en 1990, il fut nommé prés. du bureau régional des Prairies de cet organisme.