Robert Charles Davidson

Robert Charles Davidson, artiste HAIDA (Hydaburg, Alaska, 4 nov. 1946). Maître sculpteur, graveur et joaillier, il est l'arrière-petit-fils et l'héritier de CharlieEDENSHAW. Il commence à apprendre la sculpture avec son grand-père, Robert Davidson père. En 1966, il est l'apprenti de BillREID, qu'il accompagne l'année suivante à la Vancouver School of Art.

Tout en étudiant, il devient un chargé de cours compétent à la Gitanmaax School of Northwest Coast Indian Art, à KSAN (Hazelton, Colombie-Britannique). Davidson obtient une bourse pour sculpter son premier totem, Bear Mother, une oeuvre de 12 mètres. De mémoire des anciens Haidas, il s'agit aussi du premier TOTEMsculpté et érigé dans les Haida Gwaii. Très innovateur et réfléchi, il ouvre de nouveaux horizons à l'art autochtone de la côte du Nord-Ouest avec ses reproductions sérigraphiques, ses sculptures et ses bijoux de plus en plus complexes et originaux.

En 1980, Davidson est l'hôte d'un gigantesque POTLATCH de deux jours organisé en hommage aux Haidas vivants et il adopte comme un des siens Joe DAVID, un artiste nuu-chah-nulth (NOOTKA ou de la côte ouest). Ses trois mâts totémiques monumentaux The Three Watchmen, érigés en 1984 dans l'édifice Maclean Hunter, à Toronto, reflètent son engagement profond envers l'art innovateur et l'évolution de la culture haida. En 1984, la compagnie Pepsi Cola lui commande une imposante sculpture de bronze, Frog, pour son jardin de sculptures à Purchase, dans l'État de New York.

Raven Bringing Light to the World , une autre sculpture de bronze imposante, est une commande du MUSÉE CANADIEN DES CIVILISATIONS réalisée en 1986. La même année, pour une deuxième commande de Pepsi Cola, Davidson produit un ensemble de trois mâts totémiques intituléThree Variations of Killer Whale Myth. Souvent cité, Robert Davidson est le sujet de nombreux articles, films, vidéos et livres et suscite un intérêt international pour l'art haida. En 1993, le MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE VANCOUVER organise une rétrospective de sa longue carrière, Robert Davidson, Eagle of the Dawn , qui est présentée par la suite au Musée canadien des civilisations.

Tout en réalisant des commandes d'oeuvres monumentales pour le compte de collectionneurs privés internationaux, il poursuit son engagement pour le maintien de la culture haida en travaillant avec les Rainbow Creek Dancers, une troupe de danse contemporaine qu'il a fondée. Il fournit aux danseurs de la troupe et aux membres de sa communauté, les masques et autres objets utilisés lors des potlachs. En 1992, Davidson reçoit un doctorat honorifique en beaux-arts de l'U. de Victoria.