Ritter, Erika

Erika Ritter, dramaturge, essayiste et communicatrice (Regina, Sask., 26 avril 1948). Elle fait ses études à l'U. McGill (B.A., 1968) et au Graduate Centre for the Study of Drama de l'U. de Toronto (M.A., 1970). Plusieurs de ses pièces explorent avec humour les rapports tumultueux qu'entretiennent des jeunes femmes avec leurs relations et leur carrière. Dans la première, The Visitor from Charleston (1974), l'héroïne est une fanatique de cinéma qui fait la connaissance d'un jeune vendeur sérieux. Ritter excelle dans l'art d'inventer des dialogues intelligents et pleins de sel pour des personnages énergiques et complexes engagés dans une bataille d'esprit et de volonté. The Splits (1978) met en scène une auteure de comédies de situation qui ne sait plus très bien où elle en est tant dans ses relations avec les hommes que par rapport à son travail. Sa comédie à grand succès Automatic Pilot (1980) est centrée sur la vie affective d'une humoriste névrosée dont le comique atteint des sommets quand elle livre ses angoisses et raconte ses malheurs.

Ses autres pièces comprennent Winter 1671 (1979), un drame historique et une tragique histoire d'amour en Nouvelle-France; The Passing Scene (1982), qui décrit la liaison entre un écrivain et une journaliste; The Girl I Left Behind Me (1976) et Moving Pictures (1976). Elle a aussi publié deux recueils d'essais humoristiques et de nouvelles, Urban Scrawl (1984) et Ritter in Residence (1987). Pigiste à la radio anglaise de Radio-Canada, elle a animé Dayshift (1985-1987), émission d'information et de musique, et Aircraft (1988-1990).