Rita Margaret Johnston

Rita Margaret Johnston, née Leichert, femme politique, première ministre de la Colombie-Britannique (Melville, Sask., 22 avril 1935). Sa carrière politique commence alors qu'elle est élue conseillère municipale à Surrey, en Colombie-Britannique, en 1970, un poste qu'elle conserve jusqu'en 1983, année où elle est élue à l'Assemblée législative provinciale en tant que députée du Crédit social. De 1970 à 1975, elle siège au conseil du maire William VANDER ZALM. Lorsque le premier ministre William BENNETT se retire en 1986, elle contribue à persuader Vander Zalm de s'engager dans la course à la direction du parti et travaille à sa fructueuse campagne. En août 1986, elle se joint au Cabinet de Vander Zalm en tant que ministre des Affaires municipales et du Transport en commun.

Réélue en 1986, elle demeure loyale envers le premier ministre, en dépit des polémiques dont il est presque constamment l'objet, et passe d'une fonction à une autre dans un Cabinet déchiré par des démissions, des scandales et des défections. Finalement, en 1990, Vander Zalm la nomme première ministre adjointe et, lorsqu'il démissionne, le 2 avril 1991, elle devient première ministre. Après 28 premiers ministres de la Colombie-Britannique, c'est la première femme à occuper cette fonction au Canada. Le 20 juillet, elle l'emporte par un vote serré au congrès d'investiture. Malgré tous les efforts qu'elle déploie pour se dissocier de l'ex-premier ministre discrédité, son parti subit la défaite au profit du NPD le 17 octobre 1991. Après avoir perdu son siège à cette occasion, elle se retire de la politique.