Créés en 1987, les prix Gémeaux visent à rendre hommage aux réalisations dans le secteur télévisuel francophone au Canada. Équivalents francophones des prix Gemini anglophones (devenus les prix Écrans canadiens), ils sont gérés par la division québécoise de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision.

Mandat

Le mandat de la division québécoise de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision consiste à reconnaître et à promouvoir la créativité des artistes et des artisans des secteurs canadiens francophones de la télévision et des médias numériques au Canada et à l’étranger.

Historique

En 1986, les prix ACTRA sont absorbés au sein de l’Académie du cinéma canadien, l’organisme qui régit lesprix Génie, qui change alors son nom pour devenir l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision. Le nom « gémeaux » est choisi pour ces nouveaux prix dans le secteur de la télévision, car il traduit la nature complémentaire de la créativité et de la technologie, de la fiction et de la réalité, des artistes et des techniciens, ainsi que le travail des professionnels du secteur que ce soit devant ou derrière la caméra. La statuette des trophées, un bronze qui représente un visage de profil, est conçue par l’artiste et styliste primé Scott Thornley.

Les premiers prix Gemini rendant hommage aux réalisations des membres de l’Académie appartenant à l’industrie télévisuelle anglophone se tiennent le 21 avril 1986. Les prix Gémeaux sont créés en 1987 pour célébrer les réalisations de l’industrie télévisuelle francophone canadienne. En 2003, des prix relatifs à différentes catégories du secteur des médias numériques sont introduits et la cérémonie des prix Gémeaux est diffusée sur le Web pour la première fois en 2008.

En 2012, l’Académie annonce qu’à la suite d’une vaste consultation avec un très grand nombre de professionnels du secteur, elle entend fusionner les prix Génie et les prix Gemini en une manifestation unique, les prix Écrans canadiens. Diffusée à la télévision sur CBC, elle se tient pour la première fois à Toronto le 3 mars 2013. Les prix Gémeaux continuent, quant à eux, à rendre hommage à l’industrie télévisuelle québécoise. En 2014, les prix Gémeaux comptent au total 99 catégories : 84 pour la télévision et 15 pour les médias numériques.

Processus de sélection

Les spectacles et les individus sont présentés à l’Académie à des fins de sélection par l’entreprise de production ou par le producteur du spectacle. Toutes les candidatures sont soumises aux règles et aux règlements des prix Gémeaux et revues par le Comité des règles.

Le processus de sélection voit un certain nombre de règles modifiées en 2015. Auparavant, le jury de sélection de chaque catégorie était composé de cinq ou six professionnels de l’industrie ayant une expertise pertinente dans cette catégorie. Les membres des jurys étaient sélectionnés par l’Académie en fonction de leurs compétences et de leur expérience. Chacun visionnait toutes les candidatures dans sa catégorie, puis tous les membres d’un jury se réunissaient pour établir, à l’unanimité, une liste de finalistes comprenant entre deux et cinq candidats. Ce processus de sélection, faisant intervenir environ 325 membres de ces jurys de pairs, était supervisé par KPMG. La liste des finalistes dans chaque catégorie était dévoilée lors d’une conférence de presse en juin.

Tous les membres de la division Télévision québécoise de l’Académie étaient alors invités, sans obligation, à voter pour le vainqueur dans chacune des catégories. Le vote consistait à classer de 1 à 5 les candidats retenus dans la sélection de chaque catégorie, les membres du jury correspondant faisant de même. Le résultat final était fonction pour 50 % du vote de chaque jury et pour 50 % du vote des membres de l’Académie. Ce scrutin était supervisé par KPMG. Les gagnants étaient annoncés lors de la cérémonie des prix Gémeaux en septembre.

Les nouvelles règles, introduites en 2015, prévoient le remplacement des membres individuels des jurys par six grands jurys dont les membres sont recommandés par les diffuseurs. Le vote de ces grands jurys représente désormais 70 % de la note finale, contre 30 % pour les membres de l’Académie. Toutefois, pour toutes les catégories Émissions, on tient désormais compte, pour déterminer le classement final, des décisions des grands jurys pour 70 %, des choix des membres de l’Académie pour 20 % et d’une note de 1 à 5, dépendant de la cote d’écoute telle qu’elle est calculée par l’entreprise de statistiques de diffusion Numéris, pour 10 %.

Parmi les autres modifications introduites en 2015, l’appellation « Téléroman » est supprimée pour laisser la place à différentes catégories renommées Meilleure série dramatique annuelle, Meilleure série dramatique saisonnière et Meilleure série dramatique quotidienne. Trois nouvelles catégories sont créées pour les documentaires : Meilleure émission ou série — docufiction, Meilleur réalisateur de documentaire et Meilleur réalisateur dans une série documentaire.

Prix spéciaux

Afin de déterminer les lauréats des prix spéciaux, le conseil d’administration de la division québécoise de l’Académie nomme un comité spécial qui propose une sélection pour les prix spéciaux comme le Grand prix de l’Académie, un prix attribué à un individu ayant contribué à l’essor de la télévision et des médias numériques au sein du Canada francophone pour l’œuvre de toute une vie. Un appel à candidatures peut également être envoyé aux membres de l’Académie. La sélection pour les prix spéciaux est soumise au conseil d’administration de la division québécoise de l’Académie pour approbation. Les prix spéciaux ne sont pas nécessairement présentés chaque année.

Gagnants du Grand prix de l’Académie

1989 — Frédéric Back

1990 — Pierre Gauvreau

1991 — Aimée Danis

1992 — Bernard Derome

1993 — Jean Bissonnette

1994 — Pierre DesRoches

1995 — Denise Filiatrault, Dominique Michel

1996 — Richard Garneau

1997 — Guy Fournier

1998 — Lise Payette

1999 — Guy Latraverse

2000 — Janine Sutto

2001 — Pierre Nadeau

2002 — André Bureau

2003 — Guy A. Lepage

2004 — Fabienne Larouche

2005 — Vincent Gabriele

2006 — Normand Brathwaite

2007 — Gilles Latulippe

2008 — Pierre Roy

2009 — Carmen Bourassa

2010 — non attribué (Afin de commémorer le 25e anniversaire de la division Télévision de l’Académie, les prix Gémeaux ont rendu un hommage aux précédents gagnants du Grand prix de l’Académie.)

2011 — Victor-Lévy Beaulieu

Voir aussi Cinéma québécois