Pin

Le pin (genre Pinus) est le CONIFÈRE à feuillage persistant qui a donné son nom à la famille des Pinacées. On trouve de 80 à 90 espèces dans l'hémisphère Nord, dont neuf au Canada. La majorité sont des arbres, mais certains sont des arbustes. Les longues feuilles en forme d'aiguilles sont regroupées en faisceaux de 2 à 5 (rarement une) sur des rameaux courts. Les fruits sont des cônes ligneux, dont les écailles sont souvent garnies d'un aiguillon. Chaque écaille porte deux graines, généralement ailées, qui mûrissent une année après la pollinisation.

La majorité des pins sont soit à bois tendre, à cinq aiguilles par bourgeon, soit à bois dur, à deux ou trois aiguilles par bourgeon. Les pins souples les plus répandus sont le pin argenté (P. monticola) de la Colombie-Britannique et le pin blanc (P. strobus), qu'on trouve à l'est du Manitoba. Le pin flexible (P. flexilis) et le pin à blanche écorce (P. albicaulis) des montagnes de l'Ouest font aussi partie des pins souples. Parmi les pins durs, on trouve le pin ponderosa (P. ponderosa) et le pin tordu (P. contorta) dans l'Ouest, le pin gris (P. banksiana) dans la FORÊT BORÉALE, le pin rouge (P. resinosa) et le pin rigide (P. rigida) dans l'Est.

Le pin blanc fournit un bois tendre, très utile, qu'on exporte de NOUVELLE-FRANCE dès 1700. On l'utilise aussi dans la colonie pour la construction en général ainsi que pour la construction navale. En tant que groupe, les pins sont encore les conifères les plus communs au Canada. On les utilise dans l'industrie du bois d'oeuvre et dans l'industrie des pâtes et papiers.

Voir aussi FORESTERIE; BOIS, HISTOIRE DU COMMERCE DU.