Parti socialiste du Canada

En 1904, la fusion de la Canadian Socialist League avec le Parti socialiste de la Colombie-Britannique, un groupe de marxistes ayant de l'influence dans les campements miniers et chez les syndicalistes de cette province, donne naissance au Parti socialiste du Canada (PSC). En 1910, le parti s'est déjà répandu d'un océan à l'autre. Les membres du PSC adhèrent à l'opinion révolutionnaire (appelée « impossibilisme ») selon laquelle il est inutile de tenter de réformer le système capitaliste et l'action politique militante est nécessaire pour détruire le système salarial et instaurer le commonwealth coopératif. Le parti perd ses appuis après l'échec des grèves générales de 1919, au cours desquelles la plupart des travailleurs souscrivent aux idées réformistes et leurs organisations adoptent une stratégie de changement graduel. Beaucoup de militants du PSC qui continuent de s'opposer au réformisme et au travaillisme adhèrent par la suite au PARTI COMMUNISTE DU CANADA.