Baptisé du nom de la tortue peinte de l'Ouest qu'on trouve dans le parc, le parc provincial Turtle Mountain (créé en 1961, 189 km2) est situé à 100 km au sud de Brandon, au Manitoba, et est adossé à la frontière internationale.

Histoire naturelle

Le mont Turtle s'élève à environ 245 m au-dessus de la prairie environnante comme une oasis de forêts riches. La majorité de ses quelque 200 nappes d'eau sont peu profondes et procurent aux tortues et aux poissons un habitat parfait, riche en éléments nutritifs. Quelques points d'eau plus petits sont fréquentés par les oiseaux aquatiques migrateurs. Des îlots isolés à l'intérieur du parc s'enorgueillissent de certains des chênes les plus grands au Manitoba. Ces arbres sont les seuls à avoir survécu aux incendies qui ont ravagé la région au tournant du siècle. Le mont Turtle abrite des orignaux, des chevreuils, des élans et quelques autres espèces sauvages.

Histoire humaine

Cette région représente la partie habitée la plus ancienne de la province, car ce fut la première terre sèche après la dernière Époque glaciaire. Des forêts de conifères s'y établissent rapidement et les oiseaux aquatiques, les mammouths et probablement le bison géant attirent de petits groupes de chasseurs nomades. Les vestiges d'une poignée d'outils en pierre témoignent çà et là de leur présence.

Entre 1810 et 1870, des Métis de la colonie de la rivière Rouge s'y rendent pour des excursions de chasse annuelles. Plus tard, au fur et à mesure que les troupeaux diminuent, certains chasseurs y passent l'hiver plutôt que de répéter leur long périple l'année suivante. Beaucoup y établissent des fermes familiales après la disparition du mode de vie axé sur la chasse.

Installations

Les lacs Oskar, Max et James, qui sont reliés par des portages, permettent d'accéder en canot à l'arrière-pays. La pêche est populaire tant dans les lacs empoissonnés que dans ceux qui ne le sont pas. Le parc comporte un réseau élaboré de sentiers pour le vélo tout-terrain, la randonnée pédestre et l'équitation. Il compte également des sentiers d'interprétation et de course d'orientation, ainsi qu'un centre d'interprétation au lac Adam. Deux terrains de camping avec plages, terrains de jeux et abris de pique-nique ont été aménagés aux lacs Adam et Max.