Pangnirtung, hameau du Nunavut; pop 1425 (recens. 2011), pop 1325 (recens. 2006), const. en 1972. Pangnirtung est situé sur la côte sud-est du fjord de Pangnirtung, au sud de la baie Cumberland sur l'île de Baffin, à 297 km par avion au nord-est d'Iqaluit. Le nom serait dérivé d'un mot inuit signifiant « lieu du caribou mâle ».

Cette région, située près du bord d'une plaine de la toundra, entre des montagnes glaciaires et la mer, a d'abord été visitée en 1585 par John Davis. Dès 1840, c'est le point où les navires baleiniers se rassemblent le plus souvent (voir Chasse à la baleine). Certains Inuits Angmarlik de la région deviennent des capitaines de baleiniers bien connus. Plusieurs d'entre eux fournissent d'inestimables conseils à des explorateurs tels que Charles F. Hall (vers 1860).

En 1882 et 1883, des scientifiques allemands qui participent à l'Année polaire internationale établissent leur camp de base à la baie Cumberland. Vers1910, la chasse à la baleine a déjà diminué, mais l'intérêt grandissant pour le renard arctique permet la relance de l'économie. En 1921, la Compagnie de la baie d'Hudson construit un poste de traite à Pangnirtung. Puis, en 1923, la Gendarmerie royale du Canada y installe un poste. En 1968, les Inuits de la région forment une coopérative pour faire la promotion de sculptures en stéatite et en fanons de baleine.

De nos jours, la communauté est réputée pour ses objets d'art et, en particulier, pour ses tapisseries tissées par des artistes inuits locaux. Pangnirtung est aussi le point d'entrée du park national Auyuittuq, ouvert en 1972.

Voir aussi Art Inuit.