Panamérindianisme

Le panamérindianisme est un mouvement intertribal autochtone de résistance à la domination des Blancs et à l'assimilation qui se définit principalement par la solidarité et l'expression politique et religieuse. Les principaux représentants historiques en sont, notamment, Pontiac et Handsome Lake (voir Handsome Lake, religion de). Depuis les premiers temps de la colonisation, les dirigeants autochtones encouragent les leurs à se libérer, même si cela nécessite de recourir à la violence. Le culte du mescal, une réaction aux croyances et aux enseignements chrétiens, voit le jour dans le Sud des Prairies à la fin du XIXe siècle et en vient graduellement à symboliser l'unité des autochtones de toute l'Amérique du Nord. Le Pouvoir rouge est un mouvement panamérindien voué à l'action politique radicale, qu'on trouve dans le National Congress of American Indians (1944) et le Mouvement indien américain (1968). Axés sur la défense de leurs droits, ces groupes sont d'avis que les autochtones doivent choisir entre l'assimilation et la conservation de leur identité et que les gouvernements canadien et américain doivent respecter leurs obligations envers eux.

Voir aussi Autochtones, organisation et activisme politiques des.