L'Ordre comprend trois titres de décoration (grand officier, officier et chevalier) qui sont conférés à des citoyens ou des citoyennes d'origine canadienne nés ou résidant au Québec ou d'origine étrangère, en reconnaissance de leur « contribution exemplaire au rayonnement et au développement du Québec dans tous les secteurs de l'activité humaine ». La loi accorde aussi au premier ministre du Québec le privilège exclusif de nommer des étrangers, lesquels sont souvent honorés pour leur loyale amitié envers le Québec, ou pour avoir contribué à faire connaître et respecter le Québec sur la scène internationale ou pour s'être porté à la défense de la langue française.

Le Conseil de l'Ordre national du Québec élu par et parmi les membres de l'Ordre national du Québec a pour mandat d'émettre ses avis favorables à partir des candidatures reçues à la suite d'un appel public publié dans les journaux du Québec. Les avis du Conseil sont transmis au premier ministre qui les soumet au Conseil des ministres pour décision.

Les insignes sont remis aux récipiendaires lors d'une cérémonie tenue dans le Salon Rouge de l'édifice du Parlement, qui logeait l'ancien Conseil législatif du Québec. Des exceptions sont prévues dans les cas où les récipiendaires ne peuvent être présents (notamment lorsqu'il s'agit d'étrangers).