Orchestre symphonique de Vancouver

  L'Orchestre symphonique de Vancouver (OSV) existe de façon continue depuis 1930, année où l'on fait revivre un orchestre qui, sous d'autres formes, avait déjà été fondé en 1897, puis fondé à nouveau en 1915 et en 1919. Allard de Ridder en assume la direction musicale de 1930 à 1940. À partir de 1940, une série de chefs d'orchestre invités dirigent l'ensemble jusqu'à ce que Jacques Singer soit nommé directeur musical en 1947. Irwin Hoffman, protégé de Serge Koussevitzky, lui succède en 1952. En 1960, l'orchestre quitte son siège à l'Orpheum pour s'installer au nouveau Queen Elizabeth Theatre.

Hoffman en est le directeur musical jusqu'en 1964, quand il est remplacé par Meredith Davies, qui dynamise et rajeunit l'orchestre pendant qu'il est en fonction, soit jusqu'en 1971. Le premier altiste, Simon Streatfield, devient chef d'orchestre adjoint jusqu'à ce que Kazuyoshi Akiyama soit nommé directeur musical en 1972, fonction qu'il assume jusqu'en 1985, alors qu'il est nommé chef lauréat. Sous sa direction, l'orchestre effectue une tournée au Japon (1974), au Canada (1976) et aux États-Unis (1978). Une fois l'Orpheum Theatre rénové, il y retourne en 1977.

Rudolph Barshai remplace Akiyama comme directeur musical en 1985. Peter McCoppin est nommé chef d'orchestre adjoint en 1987, puis conseiller musical pour une période de deux ans. Sergiu Comissiona, directeur musical de l'OSV depuis 1991 et tenant de la musique contemporaine, commande des oeuvres originales de compositeurs de la Colombie-Britannique tels que Jean COULTHARD et Peter Hannan. Par ailleurs, il codirige des concerts avec la Vancouver New Music Society et présente en première plusieurs nouvelles oeuvres de compositeurs canadiens et étrangers.

Croissance de l'orchestre

Depuis 1973, l'OSV a fait plus de 29 enregistrements. Son programme éducatif, qui comprend deux concerts par année en 1986 et attire 4500 étudiants, en attire 30 000 en 1996, avec ses 14 concerts sous la direction du chef d'orchestre attitré, Clyde Mitchell. En 1995-1996, l'orchestre compte 73 musiciens et jouit d'un auditoire annuel de plus de 160 000 personnes.