Nino Ricci, romancier (Leamington, Ontario, 1959). Nino Ricci voit le jour et grandit à Leamington en Ontario, la nouvelle résidence canadienne de ses parents immigrants italiens. Ses études universitaires le conduisent à l'Université York, à l'Université Concordia et à l'Université de Florence. N. Ricci enseigne la littérature et la création littéraire, et il est écrivain résident à l'Université de Windsor en 2005-2006. Il remplit également les fonctions de président de PEN Canada.

Nino Ricci écrit une trilogie romanesque, une chronique sur plus de 30 ans de la vie de son protagoniste Vittorio Innocente. Le premier, Lives of the Saints (1990), met en scène le personnage de Vittorio Innocente, un enfant de sept ans qui vit avec sa mère et son grand-père dans un village italien, en 1960. La narration oscille entre une voix intérieure, mature, et une autre, jeune et pleine d'innocence, qui décrivent toutes deux largement le village et ses coutumes. Lives of the Saints lui vaut un prix du Gouverneur Général et le prix First Novel de Books in Canada. Dans In a Glass House (1993), l'histoire se poursuit dans une communauté rurale du sud de l'Ontario, au Canada, où Vittorio et son père ont immigré. Couvrant une période de 20 ans, le roman raconte l'enfance de Vittorio, son éducation, ses études universitaires et ses deux années de travail comme professeur au Nigéria, et analyse l'expérience des immigrants italiens et le choc psychologique de leur transplantation culturelle. Dans Where She Has Gone (1997), finaliste du prix Giller en 1997, Vittorio rencontre sa demi-sœur à Toronto peu de temps après le décès de son père. Ensemble, ils affrontent le passé. La trilogie est adaptée en mini-série télévisée en 2004, une coproduction italo-canadienne très appréciée dans les deux pays.

En 2003, Nino Ricci publie Testament, une biographie fictive de Jésus Christ. La vie du Christ y est retracée par de multiples narrateurs, dont Marie-Madeleine et Judas. Ouvrage ambitieux et provoquant la réflexion, Testament est acclamé par les critiques et présélectionné pour de nombreux prix, notamment le Commonwealth Prize pour le Canada et les Caraïbes. Il se mérite le Prix Trillium.