Nault, André

André Nault, chef métis (Point Douglas, Colonie de la rivière Rouge, 1829 -- Saint-Vital, Man., 1924). Bien qu'il soit parent avec Louis Riel et toujours considéré comme étant un Métis, Nault n'est pas en réalité un sang-mêlé. En 1869, l'ingérence d'arpenteurs dans ses droits de fenaison provoque la première résistance armée dans le Nord-Ouest. Pendant la rébellion de 1870, il commande le groupe qui s'empare de Fort Garry, et il est membre du conseil qui condamne Thomas Scott, le 3 mars 1870. Le lendemain, il commande le peloton d'exécution. Pourchassé au-delà de la frontière et tenu pour mort par des Orangistes peu après la reprise en main de la situation par le Canada, Nault retourne à Saint-Vital et, en 1873, lui et Ambroise Lépine sont arrêtés pour le meurtre de Scott. Contrairement à Lépine, il n'est pas jugé et bénéficie du pardon dans le cadre de l'amnistie générale de 1875.