Nanaimo, ville de la Colombie-Britannique; population 78 692 (recens. 2006), 73 000 (recens. 2001); constituée en tant que ville en 1874. Nanaimo est située sur la rive droite de l'ÎLE DE VANCOUVER, à 113 km au nord de VICTORIA et à 23 km à l'ouest de Vancouver, de l'autre côté du détroit de GEORGIE. Elle est située dans une étroite plaine côtière et est entourée de terres agricoles fertiles et de ressources forestières abondantes. Nanaimo est la plus grande ville de l'île de Vancouver (au recensement de 2006) et possède le deuxième des plus grands ports, ce qui lui a permis de devenir un important centre régional et une plaque tournante d'envergure en matière de distribution. En 1986, elle est désignée ville portuaire par le prince Charles et la princesse Diana. Elle se situe au carrefour de plusieurs voies de transport : le Esquimalt and Nanaimo Railway (maintenant le Southern Railway Vancouver Island), la ROUTE TRANSCANADIENNE et les routes principales de l'île ainsi que les services de traversier la reliant au continent. Un maire et huit conseillers dirigent la municipalité et partagent certaines responsabilités avec le district régional de Nanaimo, constitué en 1967.

Historique

Les SALISH DE LA CÔTE CENTRALE sont les premiers habitants de la région. Nanaimo est une déformation du nom original qu'ils donnent à la région signifiant « lieu de rassemblement ». En 1792, l'explorateur espagnol Alejandro Malaspina envoie Dionisio Alcalá Galiano et Cayetano Valdés, au commandement des goélettes SUTIL ET MEXICANA, explorer le détroit de Georgie. L'établissement, par la COMPAGNIE DE LA BAIE D'HUDSON (CBH), d'un poste fortifié, en 1849, et la découverte de CHARBON, en 1852, sont les deux principaux facteurs qui favorisent l'établissement en permanence de nouveaux citoyens. En 1854, 24 familles venues d'Angleterre s'installent à Colvile Town, nom tout d'abord donné à la colonie en l'honneur d'Andrew Colvile, gouverneur de la CBH. Petit à petit, ce nom tombe progressivement en désuétude et n'est guère employé après 1860.

En 1862, la Vancouver Coal Mining and Land Company fait l'acquisition des mines de la CBH et intensifie ses exploitations. Plus tard, l'achèvement du chemin de fer entre Esquimalt et Nanaimo (1886) stimule la croissance. La ville progresse au rythme de sa production de charbon. L'exploitation des trois principales veines de la région atteint son summum en 1923 avec une production dépassant un million de tonnes. Mais après l'exploitation des veines facilement accessibles, l'extraction de combustible devient de plus en plus risquée et coûteuse et, au début des années 1950, la ville se tourne vers les produits forestiers. En 1950, on construit une usine de pâtes et papier à Harmac, localité située à l'extérieur des limites municipales.

Paysage urbain

Les rues du centre-ville de Nanaimo sont disposées en étoile selon une structure vieille de cent ans, et convergent vers le bord de l'eau et le quartier des affaires, au centre. Jusque dans les années 1950, Nanaimo est une ville de contrastes : les dirigeants et les exploitants miniers se construisent de grandes demeures dans certains quartiers, tandis que les mineurs vivent dans de « vulgaires maisons de bois fournies par la compagnie » et construites au bord de l'eau ou sur les terres de la compagnie, à l'extérieur de la ville. Depuis quelques années, le quartier riverain et le centre-ville ont été en grande partie reconstruits et attirent de très nombreux visiteurs.

Économie

Le port de Nanaimo sert depuis toujours au commerce et aux industries de service et de distribution. De plus, depuis les années 1950, la pêche et l'exploitation forestière ont pris de l'expansion. Le port de Nanaimo compte quatre postes d'amarrage pour navires de haute mer, et les traversiers de la province ont des docks au port de la ville, à Departure Bay ainsi qu'à Duke Point. Le parc industriel Duke Point abrite surtout des entreprises de transformation de produits forestiers ainsi que des industries dérivées. Bien que, à l'origine, l'économie fût très dépendante du secteur forestier, Nanaimo a quand même réussi à diversifier ses activités; elle compte notamment des commerces de gros et détail, des entreprises de construction, des industries manufacturières, des entreprises axées sur le savoir et spécialisées en technologie ainsi que des services gouvernementaux. Le campus du Collège universitaire Malaspina est établi à Nanaimo. Le bel emplacement naturel, le climat doux, les plages, les parcs et les campings situés à proximité font de la ville un important centre touristique.

Vie culturelle

Le « week-end de la baignoire » (dans le cadre du Festival maritime) constitue l'activité annuelle la plus populaire à Nanaimo. Des « pilotes de baignoire » venus de partout dans le monde participent à la course en baignoire à moteur dont le départ a lieu du port de Nanaimo et l'arrivée à Departure Bay. Le Bastion, fort de la CBH construit en 1853, est le plus ancien fort encore en état de la compagnie du Canada. Le musée du district de Nanaimo met en vedette la culture et l'histoire de la région. Parmi les parcs situés dans la région, on trouve le parc provincial Petroglyphs, qui tire son nom de gravures dans le grès vieilles de 1000 à 2000 ans, et le Newcastle Island, un parc provincial uniquement accessible par traversier.