Myriam Bédard, biathlonienne (Loretteville, Qc, 22 déc. 1969). Bédard commence le biathlon à l'âge de 15 ans alors qu'elle fait partie des cadets. Elle participe à sa première compétition, l'année suivante, avec une paire de skis loués. Elle devient membre de l'équipe nationale du Canada en 1987. Quatre ans plus tard, en Allemagne, elle devient la première Canadienne à remporter une épreuve de la Coupe du monde. Bédard étonne ensuite le milieu du biathlon en remportant la médaille de bronze du 15 km aux Jeux olympiques de 1992.

Lors des championnats du monde de 1993, elle remporte la médaille d'or pour l'épreuve de 7,5 km et la médaille d'argent pour le 15 km. Aux Jeux olympiques de 1994 à Lillehammer, en Norvège, elle comble ceux qui ont placé leurs espoirs en elle et connaît des heures de gloire : elle remporte la médaille d'or aux épreuves de 7,5 km et de 15 km, devenant ainsi la première non Européenne médaillée d'or à des épreuves olympiques de biathlon. En 1994, Bédard reçoit le trophée Lou-Marsh qui couronne l'athlète canadien par excellence de l'année. Elle est malade durant son entraînement pour les jeux Olympiques de Nagano en 1998 et n'y remporte donc pas de médaille. En reconnaissance de ses réalisations, Bédard est intronisée au Temple de la renommée des sports du Canada en 1999.

En juin 2001, Bédard reçoit l'Ordre Olympique de Juan Samarach, (ancien) président du Comité International Olympique, un honneur accordé à ceux qui ont fait preuve de qualités remarquables dans le monde du sport ou qui ont rendu des services exceptionnels à la cause olympique, soit par accomplissement personnel, soit par le développement de leur sport. Myriam Bédard se retire du biathlon en 1999.