Morris, Alexander

Alexander Morris, homme politique (Perth, Ont., 17 mars 1826 -- Toronto, 28 oct. 1889). Après des études à l'U. de Glasgow, à l'U. Queen et à l'U. McGill, Morris est stagiaire en droit auprès de John A. Macdonald. En 1869, il devient membre de son Cabinet à titre de ministre du Revenu de l'intérieur. Morris partage les sentiments impérialistes des milieux d'affaires. Dans son opuscule intitulé Nova Britannia, il aborde avec enthousiasme la Confédération et l'avenir du Canada dans l'Ouest. Nommé juge en chef du Manitoba en 1872, il devient lieutenant-gouverneur de cette province (1873-1878) et des Territoires du Nord-Ouest (1872-1876). Il ramène une certaine harmonie dans une province instable, instaure le gouvernement responsable et fonde l'U. du Manitoba. Il se passionne surtout pour les affaires indiennes. Le transfert pacifique de la majeure partie de l'Ouest canadien est attribuable en partie à la diplomatie et à la patience avec lesquelles il négocie les traités nos 3, 4, 5 et 6. La plus grande lacune de son administration réside dans son incapacité à préserver les terres des Métis. Par la suite, Morris siège à l'Assemblée législative de l'Ontario (1878-1886), écrit un historique des traités et continue, comme il l'a fait toute sa vie, d'oeuvrer au sein de l'Église presbytérienne. Il est membre des conseils d'administration de l'U. McGill et de l'U. Queen.