Brian Moore

Brian Moore, écrivain et journaliste (Belfast, Irlande du Nord, 25 août 1921 Malibu, Californie, 10 janvier 1999). Deux fois lauréat du prix du Gouverneur général (romans et nouvelles), Brian Moore compte parmi les romanciers les plus innovateurs et les plus accomplis du 20e siècle. Dans ses premiers récits « irlandais », The Lonely Passion of Judith Hearne (1955; trad. Judith Hearne) et The Feast of Lupercal (1957), ses personnages désespérés luttent de façon réaliste pour rompre avec leur milieu. D'autres romans confrontent passé et présent chez des personnages qui vivent une période de changement. Parmi ceux-ci, citons I Am Mary Dunne (1966), Fergus (1970), The Great Victorian Collection (1975; Prix du Gouverneur général) et The Mangan Inheritance (1979). Des romans plus récents, tels Lies of Silence (1990), No Other Life (1993; trad. Dieu parle-t-il créole?) et The Statement (1995) mettent en évidence le goût de Moore pour le style narratif dépouillé, propre au mélodrame politique et au roman policier, bien que sous sa plume, ces œuvres deviennent de l'art littéraire.

Brian Moore vit au Canada de 1948 à 1958, et il y écrit ses trois premiers romans. Il réside plus tard en Californie tout en conservant sa nationalité canadienne. Parmi ses œuvres typiquement canadiennes figurent The Luck of Ginger Coffey (1960; Prix du Gouverneur général), une histoire d'immigrants; The Revolution Script, récit romancé de l'enlèvement de James Cross par le FLQ en octobre 1970, et Black Robe (1985; trad. Robe noire, 1986), roman historique dont l'action se déroule au XVIIe siècle dans une mission jésuite parmi les Hurons. Moore déclare que Robe noire est inspiré par Heart of Darkness (trad. Au cœur des ténèbres) de Joseph Conrad : dans le roman de Moore, un prêtre et son jeune protégé sont conduits par des guides algonquins jusqu'à la rivière des Outaouais pour relever leur camarade souffrant dans un poste missionnaire éloigné situé dans un territoire huron. Brian Moore écrit également le scénario pour la version cinématographique (1991) de Robe noire qui remporte de nombreux prix en tant que film canadien et international.