Monk, Maria

Maria Monk, née de parents écossais (Saint-Jean-sur-Richelieu, Qc, 1817 -- île de Blackwell [Welfare], 1849). Une adolescente difficile, elle est placée par sa mère dans un refuge à Montréal en 1834, d'où elle est renvoyée, enceinte, l'année suivante. Elle s'enfuit aux États-Unis et se trouve bientôt au centre d'une controverse nativiste anticatholique à la suite de la publication de son livre, The Awful Disclosures of the Hôtel Dieu Nunnery of Montreal, qui décrit les horreurs qu'elle a subies comme religieuse à l'Hôtel-Dieu de Montréal. Le succès du livre déclenche un violent débat entre ses lecteurs partisans et ses adversaires. William L. Stone vient à Montréal pour élucider la question et visiter l'Hôtel-Dieu. Il devient évident que Maria Monk n'y a jamais mis les pieds. La réfutation de Stone et la publication des témoignages faits sous serment annihilent la crédibilité du pamphlet de Monk, mais non sa distribution : 300 000 exemplaires sont mis en circulation avant la guerre de Sécession. Elle meurt à demi démente dans la prison de l'île de Blackwell.