Meryn Cadell, chanteur, auteur-compositeur, professeur (né à Brooklyn, New York). L’auteur-compositeur-interprète, surtout connu pour la chanson parlée originale « The Sweater », a eu un succès surprenant en 1992. Meryn Cadell a remporté le prix Juno dans les catégories chanteuse la plus prometteuse de l’année et meilleure artiste solo débutante. Il a enregistré trois albums avant de commencer à enseigner l’écriture de chansons à l’Université de la Colombie-Britannique. Meryn Cadell a subi un changement de sexe en 2003 et il s’est déclaré une personne transsexuelle (FTM) en octobre 2004.

Études et début de carrière

Meryn Cadell grandit à Waterloo, en Ontario, ensuite, il déménage à Toronto au milieu des années 1980 pour étudier à Ontario College of Art and Design (maintenant Ontario College of Art and Design University). Meryn Cadell chante dans des boîtes de nuit de la rue Queen pendant plusieurs années aux côtés de groupes émergents comme Barenaked Ladies. Il se fait un nom pour ses représentations qui présentent un mélange avant-garde et ludique de musique, de poésie et d’art de la performance.

Carrière musicale

Après avoir lancé de manière indépendante une cassette intitulée MARE-in ka-DELL en 1988, Meryn Cadell signe un contrat avec une compagnie indépendante de Toronto, Intrepid Records, qui sort son album de 20 chansons, Angel food for thought, en 1991. Une chanson parlée humoristique et originale « The Sweater », qui raconte l’obsession d’une adolescente pour un garçon et son chandail sur une version remixée d’une piste jazzy instrumentale de Syd Dale « Walk and Talk », gagne en popularité sur les stations de radio alternatives et celles des campus partout au Canada. La vidéo est d’abord en rotation forte sur MuchMusic. Puis, la chanson connaît un succès modéré en culminant à la 46e place au classement canadien durant l’été 1992. Son succès mène Meryn Cadell à chanter avec Sire Records qui sort son album remastérisé partout dans le monde.

Dans le deuxième album de Meryn Cadell, intitulé Bombazine (1993), on retrouve des contributions de Rheostatics, de Ben Mink, collaborateur de k.d. lang, et de Tyler Stewart, le batteur de Barenaked ladies, entre autres. Cet album ne rejoint pas un grand nombre de personnes, donc Meryn Cadell se sépare de Sire Records. Toronto’ s Handsome Boy Records sort son troisième album, intitulé 6 Blocks, en 1997, avec la participation de la violoncelliste, Anne Bourne, de la chanteuse Mary Margaret O’Hara, des membres de Blue Peter, de Odds et de Rheostatics. Contrairement aux albums précédents qui comprennent des chansons parlées, dans 6 Blocks, Meryn Cadell chante toutes les 11 chansons. La réponse du public est mitigée au Canada, alors Meryn Cadell déménage à New York.

Meryn Cadell a été mis en nomination pour un prix Juno dans les catégories chanteuse la plus prometteuse de l’année en 1992 et meilleure chanteuse solo débutante en 1994. Il est souvent invité à des émissions de télévision et de radio, surtout à la CBC. Il gagne le prix Gemini en 1993 pour avoir chanté dans un épisode de la série télévisée de CBC, Ear to The Ground. De plus, il participe à l’enregistrement de presque 20 albums d’autres artistes, par exemple, l’album de Barenaked Ladies, Gordon (1992), et la bande sonore pour The Hanging Garden (1997) de Thom Fitzgerald. En 2007, Bongo Beat Records sort une version remastérisée de l’album Angel food for thought qui comprend une vidéo sur « The Sweater » et deux chansons qui n’étaient en vente que sur cassette.

Carrière de professeur et autres professions

Meryn Cadell arrête de faire de la musique en 1995 pour travailler avec PEN International, une organisation caritative qui défend la liberté d’expression. Meryn Cadell écrit son premier long métrage Going Back to Find qui devait être mis en scène par Bruce Mcdonald, mais le film n’est jamais réalisé, alors une pièce de théâtre multimédia, intitulée Raging Dreams, est mise en scène à Toronto.

Meryn Cadell subit un changement de sexe en 2003 et se déclare une personne transsexuelle (FTM) en octobre 2004; il parle de sa transition en public pour la première fois pendant l’émission de Bill Richardson, Bunny Watson, à CBC Radio One. Meryn Cadell abandonne la musique et il déménage à Vancouver en 2003 pour enseigner l’écriture de chansons et de livret dans le cadre du programme en écriture créative à l’Université de la Colombie-Britannique.

Une version de cet article est parue originalement dans l’Encyclopédie de la musique au Canada.