Maquinna

Maquinna, ou Mukwina, signifiant « possesseur de cristaux de roche », chef nootka (actif entre 1778 et 1795?). Il est le chef hiérarchique du groupe moachat des Indiens du détroit de Nootka, sur la côte Ouest de l'île de Vancouver au cours des premières années de leur contact avec les Européens. À la suite de la visite de James COOK en 1778, le DÉTROIT DE NOOTKA devient un important centre de traite. En agissant comme intermédiaire, il en vient à contrôler la TRAITE DES FOURRURES et devient le chef indien le plus en vue de la baie. Il est aussi mêlé aux tractations entre les représentants de l'Angleterre et de l'Espagne qui séjournent au détroit de Nootka alors que les deux nations rivales font valoir leurs droits sur la région. Il gagne sa position parmi les NOOTKAS par des moyens traditionnels, mais l'influence des Européens altère la nature de son rôle de chef. Si sa nouvelle richesse générée par la traite des fourrures rehausse son pouvoir et son prestige, il lui faut cependant mener son peuple dans des situations inédites et parfois difficiles. Son successeur prendra lui aussi le nom de Maquinna.