Manuel, George

George Manuel, Indien shuswap, organisateur politique et écrivain (Réserve Neskonlith, C.-B., 17 févr. 1921 -- Kamloops, C.-B., 15 nov. 1989). Autodidacte très respecté et stratège politique perspicace, il est le deuxième président de la Fraternité des Indiens du Canada (FIC) de 1970 à 1976, période marquée par d'intenses protestations autochtones locales et par d'importants jugements des tribunaux touchant les peuples autochtones. Il permet à la FIC et à ses organisations affiliées de devenir des forces dont il faut désormais tenir compte dans les affaires autochtones. Il voyage partout dans le monde pour appuyer la cause des peuples autochtones, se faisant le champion de la frugalité, du développement communautaire et du leadership par l'exemple, principes épousés par le président de la Tanzanie, Julius Nyerere, dont il est l'émule. Grâce à ses efforts, les questions ayant trait aux autochtones du Canada paraissent à l'ordre du jour mondial, d'abord à l'ONU puis ailleurs. En 1975, il devient président fondateur du Conseil mondial des peuples indigènes et, à ce titre, lance le concept du « quart monde » formé par les peuples autochtones. Il est nommé Officier de l'Ordre du Canada en 1986.